TV

Pablo Mira prend "l'accent de banlieue" dans Quotidien : Les chroniqueurs de TPMP s'infligent (vidéo)

Pablo Mira prend "l'accent de banlieue" dans Quotidien : Les chroniqueurs de TPMP s'infligent (vidéo)

Dans "TPMP" ce 13 mai, les chroniqueurs ont ouvert le débat sur l'humoriste Pablo Mira de l'émission "Quotidien", qui a pris "l'accent de banlieue" pour sa revue de tweets. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce lundi 13 mai dans "Touche pas à mon poste !" sur C8, Cyril Hanouna est revenu sur une séquence vidéo diffusée sur TMC et qui a fait beaucoup jaser. Sur le plateau de son émission, l'animateur de 44 ans a ouvert le débat dans son "Top 5 de ce qu'il ne fallait pas louper" sur un passage du numéro du 9 mai de "Quotidien". Alors que le ramadan a commencé pour les musulmans de France, l'humoriste Pablo Mira, qui tient une chronique dans l'émission de Yann Barthès a décidé de lire des tweets publiés à ce sujet sur le réseau social. Au cours de la lecture de l'un des posts sélectionnés notamment, ce dernier a pris un accent que l'on pourrait qualifier de "jeune de banlieue". Cette imitation satirique n'a pas été au goût de tous et notamment de Malek Délégué. Le jeune chroniqueur s'est dit "heurté" par cette revue de publications atypique et un poil discriminante. "Là dans le tweet en question, premièrement la caricature moi je ne suis pas contre, mais quand c'est drôle et pour le coup-là ce n'était pas drôle", affirme-t-il.

Quotidien dézingué par Jimmy Mohamed

Révolté par cette grotesque imitation, il poursuit : "Ensuite cette fixette permanente sur la banlieue… Moi en banlieue j'y suis né, j'y habite, j'y vis aujourd'hui. Il y a des gens qui se lèvent tous les matins pour aller bosser, étudier, qui se battent contre toutes les discriminations à l'adresse, au nom, à l'origine… Et qu'on les réduise à cet accent-là, moi ça m'a heurté". De son côté, Jean-Michel Maire a tenu à prendre la défense de Pablo Mira, en pointant du doigt le cas des Belges, qui sont pertinemment moqués pour leur accent, sans que cela ne fasse débat. Pendant l'échange, l'autre chroniqueur télé Jimmy Mohamed a soutenu son confrère Malek Délégué, en clamant que "l'accent des banlieues n'existe pas". Persuadé qu'il s'agit d'une nouvelle stigmatisation, il affirme son mécontentement haut et fort en dézinguant l'émission "Quotidien". "C'est un peu les donneurs de leçon de service, cette élite parisienne qui explique ce que doit être la France et le monde… Les bobos qui expliquent aux bobos voilà ce que l'on doit être", ajoute-t-il sans langue de bois.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people