TV

Thé ou Café : Yves Lecoq inquiet, "Je ne sais pas ce que sera l’avenir des Guignols"

Thé ou Café : Yves Lecoq inquiet, "Je ne sais pas ce que sera l’avenir des Guignols"

Il y a quelques mois, Vincent Bolloré avait créé la surprise en annonçant qu’il envisageait de supprimer "Les Guignols de l’info". Face à l’indignation des téléspectateurs, le programme a finalement été maintenu mais il sera remodelé. Invité dans l’émission Thé ou Café sur France 2, Yves Lecoq, l’une des voix symboliques des Guignols s’est confié sur cette nouvelle formule.

Dès son arrivée à la tête du groupe Canal +, Vincent Bolloré a opéré de grands changements. Alors que l’émission Le Grand Journal a changé de présentateur, Vincent Bolloré avait décidé au début de l’été d’arrêter l’émission emblématique "Les Guignols de l’info". Mais face à des téléspectateurs indignés par cette décision, le nouveau directeur a décidé de maintenir le programme mais y a apporté d’importants changements.

Yves Lecoq, l’une des voix symboliques des "Guignols", sera donc encore présent pour cette nouvelle formule. Invité dans Thé ou Café sur France 2, l’imitateur a expliqué comment il avait appris que Les Guignols risquaient de s’arrêter et a confié ses inquiétudes sur le programme : "J’ai jamais peur parce que c’est le chemin que je suis. Moi je suis le fataliste de service c’est à dire s’il se passe un arrêt, bon c’est vrai qu’il était un peu brutal on l’a appris en début de vacances  (...) mais c’est revenu par la protestation, par la défense qu’il y a eu et là on est dans des prémices d’une nouvelle formule que je ne connais pas donc je ne sais pas ce que sera l’avenir des Guignols".

"Est-ce que ça sera encore les guignols ? Je ne sais pas"

Face à Catherine Ceylac, Yves Lecoq s’est confié sur ce qui lui fait peur dans cette nouvelle formule : "Déjà on est plus dans un JT, on est plus avec PPD qui est le meneur de jeu (...) plus de public, plus d’interactivité avec l’actu au jour le jour parce que c’était ça la force des Guignols (...) et c’est ça qu’on essaye d’éliminer je pense". A quelques mois de l’élection présidentielle, Yves Lecoq redoute cette période qui marchait bien pour le programme. Pour l’imitateur, l’avenir des Guignols est fortement compromis : "Je pense que c’est une démarche qui s’inspire de ça quand même. Si on enlève les auteurs, le direct et puis le JT, est-ce que ça sera encore les Guignols je ne sais pas".

 

Réagissez à l'actu people