TV

ONPC : Yann Moix à Patricia Kaas : "Quand je vous écoute, ça me donne envie de me pendre" (vidéo)

ONPC : Yann Moix à Patricia Kaas : "Quand je vous écoute, ça me donne envie de me pendre" (vidéo)

Patricia Kaas, actuellement en promotion de son dernier album, était l'invitée d'ONPC hier soir. Quand Yann Moix a voulu définir son style de musique, ça a été... Du grand Yann Moix, quoi. Retour sur cette séquence avec Non Stop Zapping.

Même quand Yann Moix veut dire à quelqu'un qu'il le trouve intéressant, ça a un côté "tacle". Hier soir, Patricia Kaas était invitée sur le plateau d'ONPC. La chanteuse s'est confiée sur son dernier album, et les raisons qui l'ont poussée à attendre si longtemps avant de le sortir. "Je suis mon pire ennemi.", a t-elle déclaré. "J'ai toujours voulu me surpasser car je n'avais pas confiance en moi. Tout ça, ça a pété et du coup, je me sens mieux. Ce nouvel album sera pour moi l'occasion de retrouver mon public […] [J'ai envie] d'un album comme au bon vieux temps, fait de chansons originales qui correspondent à ce que je suis aujourd'hui." Vanessa Burggraf a dit être complètement sous le charme de cet album. Yann Moix l'a trouvé intéressant aussi, mais pour des raisons qui n'ont peut-être pas fait tant plaisir que ça à la chanteuse. 

"Vous distribuez du cafard..." 

Yann Moix a pris la parole pour parler à Patricia Kaas de son album. Ce dernier a commencé ainsi : "J’ai envie de me pendre quand je vous entends." Bien entendu, on a pu voir les cheveux sur la tête de Patricia Kass se hérisser à ces mots. Yann Moix a alors repris, assumant et expliquant cette parole jusqu'au bout : "Ce que je veux dire, c'est qu'Edith Piaf qui a du génie me donne envie de mourir. Vous distribuez du cafard, c’est pas permis à tout le monde. Vous incarnez pour moi à titre personnel une forme de désespoir et de tristesse et c’est en cela que je vous trouve intéressante. Une artiste accomplie." La chanteuse est restée dubitative, soulignant quand même qu'en effet, la tristesse pouvait être une forme de beauté. 

 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people