TV

ONPC : Waly Dia s'indigne sur les polémiques autour du voile (Vidéo)

ONPC : Waly Dia s'indigne sur les polémiques autour du voile (Vidéo)

Ce 15 février, Waly Dia est revenu sur les nombreuses polémiques autour du voile dans "On n'est pas couché". Non Stop Zapping vous dévoile son passage dans l'émission de Laurent Ruquier.

De sa nouvelle vie de papa, au mouvement "MeToo", en passant par le terrorisme … Dans son one-man-show "Ensemble ou rien”, Waly Dia balaie avec humour et sans tabou l’actualité. Parmi les nombreux thèmes abordés, l’humoriste revient sur les nombreuses polémiques autour du voile. Un sujet sur lequel l’a interrogé Laurent Ruquier qui recevait l’artiste dans  son émission "On n’est pas couché", ce 15 février. 

"Je trouve que l’on démonte pas mal de préjugés et de saloperie ave le rire en le poussant au bout ", a commencé par expliquer la journaliste et réalisatrice Abnousse Shalmani, pour la première fois chroniqueuse dans le programme. "Le seul moment du spectacle où vous ne faîtes pas ça, c’est quand vous parlez des identités. Le foulard, le truc… (…) Je trouve que ce moment-là est ultra réaliste et ne part pas en absurdité".

Un problème de "catégories sociales"

Dans son spectacle, Waly Dia balance sur les discriminations faites autour du voile : "C’est drôle quand il dit que ce sont les femmes qui portent le foulard qui sont pauvres, qui posent un problème", a d'abord souligné Laurent Ruquier. Ce à quoi Waly Dia a répondu : "Ce que je dis, c’est que le problème des femmes voilées ça touche jamais les catégories sociales aisées. C’est-à-dire qu’une femme qui vient faire découvrir la politique à ses enfants dans une enceinte publique c’est devenu un drame national".

S’excusant pour la suite de ses propos, il s’est indigné : "Une Saoudienne en burqa qui vient dépenser ses pétrodollars chez Vuitton pendant que son mari est à l’hôtel en train d’accrocher une escorte par les pieds pour se faire sucer à l’envers, ça il n’y a pas de problème". Amusé, Laurent Ruquier a conclu sous les applaudissements du public : "C’est vrai et c’est très drôle. C’est juste".

Par C.F.

Réagissez à l'actu people