TV

ONPC : Vanessa Burggraf troublée face à Vianney, elle peine à trouver ses mots (vidéo)

ONPC : Vanessa Burggraf troublée face à Vianney, elle peine à trouver ses mots (vidéo)

Vianney était l’un des invités de Laurent Ruquier samedi soir dans On n’est pas couché. Venu présenter son dernier album, le jeune chanteur a visiblement fait forte impression à Vanessa Burggraf qui en a perdu son latin au moment de l’interroger. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Vanessa Burggraf a vraiment passé une soirée haute en couleurs samedi soir sur le plateau d’On n’est pas couché. La chroniqueuse de Laurent Ruquier s’est d’abord lancée dans un échange tendu avec Gilles Kepel, politologue spécialiste du monde arabe et invité politique de l’émission. Puis ce fût au tour de Cristina Cordula, venue faire la promo de son dernier livre sur la mode, de hausser le ton face à Vanessa Burggraf après que celle-ci ait relevé les nombreuses similitudes entre son ouvrage et celui d’Inès de La Fressange et sous-entendu qu’elle s’était inspirée du célèbre mannequin français.

"Viens voir une experte, viens voir une cougar !"

Et puis il y a eu Vianney. Mais cette fois-ci Vanessa Burggraf n’avait pas grand-chose à dire. Ou plutôt elle en avait beaucoup mais, visiblement troublée par le chanteur, elle n’a pas réussi à aller au bout de son idée : "Je me suis bien laissée porter. Je trouve que les mélodies sont plutôt très belles. Il n’y a pas de fulgurance dans les paroles. Ce sont des paroles d’un garçon de votre âge, qui a 25 ans et qui découvre les premiers émois de l’amour… ". Moment choisi par Laurent Ruquier pour intervenir : "Mais ma parole elle drague ! Viens voir une experte, viens voir une cougar ! Ca faisait vraiment ça ! Tu n’y connais rien gamin !". Gênée, Vanessa Burggraf a alors eu du mal à retrouver son sérieux, d’autant que Vianney en a rajouté une couche quelques instants plus tard : "Vanessa  a un regard comme un couloir infini, c’est attirant et très angoissant".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people