TV

ONPC : Vanessa Burggraf se fait recadrer par Jean-Luc Mélenchon et siffler par le public ! (vidéo)

ONPC : Vanessa Burggraf se fait recadrer par Jean-Luc Mélenchon et siffler par le public ! (vidéo)

Lors de son passage sur "On est pas couchés", Jean-Luc Mélenchon a recadré Vanessa Burgraff. Cette dernière s'est par la suite vivement faite siffler par le public. Retour sur cette séquence avec Non Stop Zapping.

Pour le premier prime d'"On est pas couchés" sur France 2, Laurent Ruquier a entre autres invité Virginie Effira, Patrick Timsit et Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a eu des échanges tendus à plusieurs reprises dans l'émission avec Vanessa Burgraff, nouvelle chroniqueuse remplacant Léa Salamé. Pas facile, comme place ! Yann Moix dit l'adorer, et pourtant le public la critique déja vivement. Pendant cette séquence en particulier, l'ambiance était très tendue sur le plateau. Jean-Luc Mélenchon répondait à la chroniqueuse. Cette dernière venait de lui demander si il ne faisait pas un peu de paroles en l'air qu'il ne pourrait pas réaliser. L'homme déclara qu'il avait une très bonne idée : le référendum révocatoire. Cette dernière a répliqué sans le laisser terminer que le référendum révocatoire existait déja au Vénézuela et qu'il ne marchait pas. Réponse que le politicien n'a pas apprécié, et Burgraff s'est attirée ses foudres. 

"Avant Madame de revenir sur l'actualité, que vous semblez connaître aussi mal que le reste..." 

Mélenchon a enchaîné sans attendre : "Non mais, avant Madame de revenir sur l'actualité que vous semblez connaître aussi mal que le reste..." Vanessa Burgraff a alors accusé l'invité d'être bien trop aggressif avec les journalistes. Elle faisait référence au début de l'émission où Jean-Luc Mélenchon racontait ses mésaventures avec Libération : il ne s'entend pas bien avec les journalistes de là-bas, qui ont d'après lui plusieurs fois déformé des propos à lui dans leurs papiers. Quand on lui avait demandé si il avait l'intention de se réconcilier avec eux en vue des éléctions, Mélenchon répondit que ce n'était pas dans ses projets. Burgraff a donc pour sa défense après le tacle de Mélenchon, justifié cette mauvaise relation avec les journalistes par son agressivité. Elle appuya même son propos par un sondage :"six français sur dix, d'après un sondage de la fin du mois d'août, vous trouvent trop agressif..." le public l'a alors vivement huée. Moment très gênant pour Vanessa Burgraff. 

 

 

Par M. H

Réagissez à l'actu people