TV

ONPC : Rama Yade - Vanessa Burggraf, le clash (vidéo)

ONPC : Rama Yade - Vanessa Burggraf, le clash (vidéo)

Rama Yade était l'invité de Laurent Ruquier samedi soir dans "On n'est pas couchés" sur France 2. La candidate à l'élection présidentielle s'est accrochée avec Vanessa Burggraf à plusieurs reprises. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Vanessa Burggraf a décidément un don pour s'accrocher avec les invités politique d'"On n'est pas couchés". Après sa vive altercation avec Vincent Peillon, la journaliste est allée ce samedi soir au clash avec Rama Yade. La candidate du Parti Radical à l'élection présidentielle de 2017 était l'invitée de Laurent Ruquier pour parler de son livre, "A l'instant de basculer". Mais Vanessa Burggraf s'est surtout concentrée sur la candidature à la présidentielle de l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy : après plusieurs questions sur la raison de cette candidature alors qu'elle "a zéro chance de gagner", la chroniqueuse a fini par agacer Rama Yade. Qui a cité Albert Camus pour répondre : "La bêtise insiste toujours donc laissez insister" a-t-elle lancé à Laurent Ruquier. Provoquant les applaudissements du public qui a senti la tension monter.

"Vous êtes vexée parce que vous chipotez pour 30€"

Vanessa Burggraf s'est alors un peu emportée, regrettant les paroles de son invitée : "Ne me prenez pas pour une idiote" lui a-t-elle répondu. Allant même jusqu'à sortir un discret mais bien entendu "Vous êtes absurde, comme votre candidature elle est absurde". Ambiance. La chroniqueuse a même tenté quelques minutes plus tard de se "venger" en essayant de piéger Rama Yade sur le montant du RSA : "Je pense qu'on est à 500€ à peu près". Ce qui a provoqué un grand sourire (de travers) chez la chroniqueuse qui y a vu une occasion de tacler l'ex-ministre : "le chiffre exact quand on est chez les petits? (...) Il est exactement à près de 540€" a-t-elle répondu, provoquant les huées du public. Certains jugeront qu'elle chipote, d'autres que la candidate devrait en effet savoir le chiffre exact. Laurent Ruquier a tout de même sorti un "Bourdin sort de ce corps" a sa chroniqueuse. Et Rama Yade a conclu cet échange (tendu) en lui disant "Vanessa pardonnez-moi je vous ai vexée je pense et je suis désolée de vous avoir vexée". "Ah mais je suis pas du tout vexée" lui a répondu la chroniqueuse. Un bel échange qui a animé la soirée d'On n'est pas couchés, et qui prouve que Vanessa Burggraf n'est décidément pas tendre avec les femmes politiques.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people