TV

ONPC : Pour Christophe Hondelatte, Jean-Marc Morandini "est un gros dégueulasse, un immense pervers" (vidéo)

   / 5  
Invité sur le plateau d'ONPC, Christophe Hondelatte s'est exprimé sur Morandini
1
Invité sur le plateau d'ONPC, Christophe Hondelatte s'est exprimé sur Morandini
Il dit qu'il ferait grève si il était journaliste chez iTélé
2
Il dit qu'il ferait grève si il était journaliste chez iTélé
Mais seulement parce que Morandini n'est pas journaliste
3
Mais seulement parce que Morandini n'est pas journaliste
Parce que pénalement,
4
Parce que pénalement, "il est défendable...
...même si c'est un gros pervers.
5
...même si c'est un gros pervers.", d'après lui.

Christophe Hondelatte était l'invité de Laurent Ruquier dans ONPC hier soir. Il s'est exprimé sur l'affaire Morandini qui a mis une partie de la chaîne iTélé en grève, expliquant que "c'était un immense pervers" mais que "son dossier était défendable".

Hier soir, Christophe Hondelatte était l'invité de Laurent Ruquier dans ONPC. L'animateur a tenu à le questionner sur l'affaire Morandini, qui s'impose à iTélé malgré la grève des journalistes de la chaîne contre lui. Christophe Hondelatte a expliqué son point de vue : "Oui, je ferais la grève si j'étais à iTélé. Mais sur la base du papier publié sur les Inrocks, je pense qu'il n'arrivera rien à Jean-Marc Morandini. Je pense que la France a découvert que c'était un gros dégueulasse, que c'était un immense pervers, mais à part ça pénalement, si j'étais avocat et je prenais son dossier... Il est très défendable. Il s'agit de gens qui sont majeurs, qui ont la majorité sexuelle. Je pense qu'il n'arrivera rien pénalement à Jean-Marc Morandini (...) mais que c'est la fin de sa carrière." 

Christophe Hondelatte ferait grève à iTélé... Parce que Morandini n'est pas journaliste 

Christophe Hondelatte a consterné plusieurs personnes sur le plateau en affirmant que ce n'est donc pas sur le plan moral qu'il attaquerait Jean-Marc Morandini, mais simplement parce qu'il n'était pas journaliste, et qu'il n'a donc rien à faire sur iTélé. Yann Moix l'a interpellé l'air grave : "C'est donc la seule raison pour laquelle vous feriez grève? Parce qu'il n'est pas journaliste?" "Oui", a répondu Christophe Hondelatte. Il s'est empressé d'ajouter également qu'il ne comprennait pas pourquoi Jean-Marc Morandini insistait autant pour revenir, alors que c'est le moment rêvé pour lui de se faire oublier en "tentant une nouvelle expérience". L'homme a fini par un peu se faire travailler par Yann Moix. "Il y a un paradoxe dans ce que vous racontez. Vous dites que c'est parce qu'il n'est pas journaliste que vous auriez fait grève, mais en même temps, vous dites que c'est un gros dégueulasse?" "Europe 1 a considéré qu'en terme d'image, ce n'est plus compatible, c'est tout simple", a t-il répondu. 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people