TV

ONPC - Pierre Palmade appelait Nicolas Sarkozy pour lui proposer des projets de loi (vidéo)

ONPC - Pierre Palmade appelait Nicolas Sarkozy pour lui proposer des projets de loi (vidéo)

Ce samedi 4 mai dans "On n'est pas couché" diffusé sur France 2, Pierre Palmade a confié une anecdote comique sur les fois où il a appelé Nicolas Sarkozy pour lui proposer des projets de loi. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Pierre Palmade a fait preuve d'une véritable sincérité ce samedi 4 mai dans "On n'est pas couché", diffusée sur France 2. À l'occasion de la sortie de son livre "Dites à mon père que je suis célèbre", l'acteur de 51 ans s'est confié sur son addiction à l'alcool et à la cocaïne. Sur le plateau de l'émission, Pierre Palmade a également accepté de revenir sur une anecdote qu'il raconte dans son ouvrage. Auprès de Laurent Ruquier, l'humoriste explique : "La cocaïne empêche de dormir. Il y a un moment où plus personne ne voulait coucher avec moi parce qu'il était neuf heures du matin et tout le monde était rentré". À cause de son addiction à la drogue, Pierre Palmade a donc dû trouver une manière de passer le temps, lorsque plus personne n'était disponible pour lui tenir compagnie. Un jour où il n'était pas vraiment en possession de tous ses moyens, l'acteur a décidé de saisir son téléphone pour appeler directement… Nicolas Sarkozy. De quoi surprendre, d'autant plus que Pierre Palmade avait alors en tête de lui soumettre un projet de loi.

L'arabe comme première langue vivante ?

Cette initiative osée, dont il rigole aujourd'hui, est pourtant le témoignage des ravages de la cocaïne. "J'étais encore complètement réveillé et je me suis dit 'bon qu'est-ce que je pourrais faire ?' Et je me suis dit 'je sais, je vais appeler le Ministère de l'Intérieur pour lui proposer des projets de loi !'", raconte-t-il en théâtralisant son récit. Finalement choqué d'avoir pu obtenir une conversation téléphonique avec le mari de Carla Bruni, Pierre Palmade a décidé de lui demander : "Pourquoi est-ce que l'on n'apprendrait pas l'arabe en langue vivante 1 ? Pourquoi on nous fait apprendre l'anglais et l'espagnol et pas l'arabe, alors que c'est quand même une langue très parlée en France". Un appel qu'il a d'ailleurs réitéré à trois reprises, avant d'être finalement boycotté par l'ancien président de la République, qui s'était alors rendu compte qu'il n'avait pas affaire à un artiste très sobre…

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people