TV

ONPC : Natacha Polony remet Yann Moix à sa place sous les applaudissements du public (vidéo)

ONPC : Natacha Polony remet Yann Moix à sa place sous les applaudissements du public (vidéo)

Si Yann Moix est souvent très doué pour perdre ses interlocuteurs, face à Natacha Polony, c'est lui qui s'est perdu. La jeune femme anciennement chroniqueuse sur le même plateau n'a pas eu de peine à le discréditer et à récolter les applaudissements du public. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

L'ambiance était aux réglements de comptes, hier soir, sur le plateau d'ONPC. Il ne fallait pas s'attendre à autre chose en mettant face à face Yann Moix et Natacha Polony, qui travaillait auparavant également chez Laurent Ruquier. Yann Moix a commencé son dialogue avec elle par quelques mondanités. "J'adore débattre avec Natacha Polony, qui est quelqu'un de très intelligent." "J'angoisse quand ça commence comme ça !", a répondu son ancienne collègue. En effet, c'est un des effets souvent utilisés par Yann Moix que de d'abord flatter son interlocuteur pour que la suite, plus violente, paraisse davantage nuancée. "Votre livre "Bienvenue dans le pire des mondes" pose bien des problèmes.", a enchaîné le chroniqueur. Ce dernier a ensuite déballé une montagne de moments qu'il qualifie de "dérapages" dans le livre de la jeune femme, en terminant par celui-ci : "Vous dites que la liste des phobies s'est allongée, comme si le fait qu'il y ait des phobies était pire que le fait qu'il y ait des victimes." ""Comme si", là c'est vous qui supposez, ce n'est pas moi", tenta de placer Natacha Polony, qui n'a même pas eu le temps d'émettre une réponse face à ces griefs. "D'ailleurs qu'est-ce que la bibophobie?", continua t-il tout de même. "Ce n'est pas moi qui ait écrit cette partie, mais...", commença t-elle, avant que Yann Moix la casse d'un "Vous ne savez pas ce qu'il y a dans votre livre, c'est gênant." L'ancienne chroniqueuse se contenta de rire, et continua d'écouter la liste d'accusations contre elle s'allonger.

Yann moix peine a poser sa première question à natacha polony 

Elle finit par demander à Yann Moix si il y a un moment où elle pourra répondre. Il lui expliqua qu'il n'avait enfait là que présenté le livre, et pas encore posé la première question. La jeune femme s'est alors exclamée que cela lui rappelait quelque chose, faisant allusion à ses années ONPC aux côtés de son interlocuteur. Elle ajouta qu'elle assumait tout ce qu'elle disait dans son livre, et qu'il n'y a pas à lire entre les lignes comme il était en train de le faire. "Oui, mais vous n'en comprennez même pas certains passages. C'est très gênant." répondit-il, toujours à propos du terme "bibophobie". "Non, il y a un terme que je ne maîtrise pas, un seul que vous avez trouvé..." "C'est déplorable que vous fassiez une liste de phobies et que vous en inventiez une. C'est gênant. Vous dites "A mort les bibophobes, mais vous ne savez pas ce qu'est un bibophobe." "Ce qui est gênant, c'est que vous extrayez un mot pour définir tout...", a t-elle tenté de répondre, couverte par la voix de Yann Moix qui continuait d'en rajouter. Le plateau finissait par s'impatienter de ne pas avoir la premiere question. "On n'est pas couchés!", a commenté Gérard Jugnot à propos du chroniqueur, tout en regardant sa montre. "Je suis comme ça parce que j'ai regardé toutes vos vidéos avant de venir", a t-il alors déclaré, attaquant la méthode de travail de la jeune femme. Ce a quoi Natacha Polony a répondu, applaudie par le public : "Je n’ai jamais écrabouillé les gens sous un flot de paroles. Je n’ai jamais fonctionné comme ça Yann, parce que moi, j’aime le débat." 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people