TV

ONPC : Marina Kaye se confie sur sa carrière : "Je ne voulais pas devenir chanteuse"

ONPC : Marina Kaye se confie sur sa carrière : "Je ne voulais pas devenir chanteuse"

Découverte il y a quelques années dans la "France a un incroyable Talent", Marina Kaye a explosé à la sortie de son premier album. Invitée sur le plateau d’On n’est pas couché sur France 2, la jeune chanteuse de 17 ans s’est confiée sur son album et sa carrière. Non Stop Zapping vous en dit plus.

En 2011, la France découvre Marina Kaye, une jeune fille de 13 ans qui participe à la sixième saison de la "France a un incroyable Talent". Après plusieurs semaines de compétition, la jeune fille remporte le concours ainsi que les 100 000 euros. Invitée chez Laurent Ruquier ce samedi 3 octobre, Marina Kaye a expliqué comment lui était venue l’envie de chanter : "Du jour au lendemain je me suis mise à chanter en fait quand j’avais 10, 11 ans. Et puis après c’est devenu juste quelques chose de normal pour moi et je passais juste mes journées entière à faire ça". Pourtant, devenir chanteuse n’a jamais été le rêve de cette jeune fille, ni de participer à l’émission de M6 : "Je ne voulais pas devenir chanteuse, non. Pas du tout. C’est une amie qui m’a entendue chanter et qui m’a inscrite à l’émission donc je n’ai absolument pas cherché tout ce qui s’est passé".

"Cet album c’était une chimiothérapie"

Malheureusement pour Marina Kaye, le retour à la vie normale après sa victoire a été très compliqué : "J’ai eu ma victoire à porter, la somme qui allait avec (...) c’est vrai qu’à 13 ans remporter ce genre d’émissions et retourner à l’école avec les gamins trashs c’est un peu compliqué même avec les adultes mais bon je suis vraiment très discrète donc c’est passé rapidement". Après plusieurs années sous silence, c’est finalement sa rencontre avec le producteur norvégien Jan Erik Frogg qui sera décisive pour la jeune fille, qui sort peu après son premier album "Fearless" dont le premier titre "Homeless" rencontre un certain succès.

Pour Léa Salamé, il y a du mystère autour de la jeune fille et pour la chroniqueuse cet album renferme une partie sombre de Marina Kaye qui s’en explique : "Cet album c’était une chimiothérapie. Ça m’a fait autant de bien que de mal de le créer. Et aujourd’hui en tout cas je suis en rémission. Je ne sais pas si je peux retomber un jour (...) S’il est sombre comme ça c’est vraiment parce que j’avais besoin de me défaire de tout ça et ça m’a permis de passer clairement à autre chose".

Réagissez à l'actu people