TV

ONPC : le bel hommage d’Arthur à Yann Moix après les critiques de Dieudonné (vidéo)

ONPC : le bel hommage d’Arthur à Yann Moix après les critiques de Dieudonné (vidéo)

Samedi 22 avril, Arthur était l'invité de Laurent Ruquier dans On n'est pas couchés sur France 2. L'animateur de TF1 et Yann Moix se sont tissés des louanges, après que le chroniqueur ait prit sa défense face à Dieudonné. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Arthur était invité sur le plateau de On n'est pas couchés ce samedi 22 avril. L'animateur des Enfants de la télé venait parler de son retour à la radio, après 11 ans d'absence, sur Oui FM à la rentrée. Il animera une nouvelle émission, "Radio Jack", à partir de la rentrée sur la radio qu'il a financé. C'est à l'occasion de ce passage que Yann Moix, chroniqueur de Laurent Ruquier, a fait une très belle déclaration à Arthur. L'animateur avait été accusé par Dieudonné de financer l'armée israëlienne, provoquant un énorme scandale et des manifestations devant les théâtres où Arthur se produisait. Yann Moix avait pris sa défense dans la presse, l'une des seules voix à aller dans son sens : "Quand j'ai vu cette haine, j'ai immédiatement le lendemain dans le Figaro décidé de prendre la défense d'Arthur parce qu'il y a des sujets sur lesquels on ne peut pas plaisanter". Il estime qu'Arthur est "une victime de l'antisémitisme en France", et qu'ils sont depuis devenus très amis.

Yann Moix lui a "tendu la main"

Arthur a décidé de rendre la pareille à son ami, en taillant au passage Dieudonné : "Le jour où j'ai lu l'édito qu'avait fait dans Le Figaro Yann, j'ai senti presque comme une main tendue parce que je me sentais un peu seul dans cette aventure que je vivais j'étais sur scène, et chaque soir devant les théâtres il y avait des manifestations qui n'avaient strictement rien à voir avec moi". Une période difficile qu'il estime être la faute de l'humoriste polémique : "Dieudonné avait eu la bêtise de dire que je finançais l'armée israëlienne, vous m'imaginez en train de financer des chars d'assaut". "Peu de gens m'ont tendu la main et c'est vrai que Yann sans même me connaître (...) je sais maintenant qu'il y a encore une ou deux personnes sur qui je peux compter". En tout cas pas sur Benjamin Castaldi.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people