TV

ONPC : Laurent Ruquier ironise sur le meurtre de Donald Trump, les internautes choqués (Vidéo)

ONPC : Laurent Ruquier ironise sur le meurtre de Donald Trump, les internautes choqués (Vidéo)

Alors qu’il pensait faire de l’humour, Laurent Ruquier s’est attiré les foudres des téléspectateurs et internautes. En effet, en ironisant sur un possible futur meurtre de Donald Trump, l’animateur d’"On n’est pas couché" a fait l’objet de vives critiques sur Twitter. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis que Donald Trump est devenu le 20 janvier dernier officiellement le 45ème président des Etats-Unis, le milliardaire fait l’objet de violentes attaques. Il est notamment l’une des cibles préférés des artistes et célébrités du monde entier. Il y a quelques semaines, Arnold Schwarzenegger, pourtant ancien gouverneur républicain de Californie, a eu de vifs échanges sur internet avec Donald Trump. L’acteur a demandé au président américain d’échanger leur travail pour que les Américains puissent de nouveau "dormir sur leurs deux oreilles".

Laurent Ruquier dérape sur Donald Trump

En France aussi, la mobilisation contre Donald Trump fait rage. En effet, après Nagui ou encore Daphné Bürki, Florence Foresti a clairement dit qu’elle souhaitait la mort de Donald Trump. Samedi dans "Thé ou Café", alors que Catherine Ceylac lui a demandé si elle avait un jour souhaité la mort de quelqu’un, l’humoriste a répondu : "Je ne crois pas non, sincèrement", avant de rectifier le tir : "Si, Donald Trump ! Mais je pense qu'il va se faire descendre. J'ai décidé qu'il allait se faire descendre." Mais si cela n'a pas fait trop de vague, les propos de Laurent Ruquier dans "On n’est pas couché", samedi soir, ont choqué les internautes. Alors qu’il parlait de Donald Trump, l’animateur a lancé avec ironie "Trump est le seul Donald dont on aimerait qu'il soit abattu pour cause de grippe aviaire" et en ajoutant  que "la CIA ne devrait pas tarder à lui organiser une petite balade à Dallas". Certains internautes ont interpellé le CSA et l'ambassade des Etats-Unis en France.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people