TV

ONPC : Laurent Ruquier clashe François Hollande et Nicolas Sarkozy (Vidéo)

ONPC : Laurent Ruquier clashe François Hollande et Nicolas Sarkozy (Vidéo)

Ce vendredi matin, Laurent Ruquier était l’invité de Jean-Marc Morandini dans le "Grand Direct des Médias" sur "Europe 1". Et l’animateur d’"On n’est pas couché" n’a pas hésité à attaquer François Hollande et Nicolas Sarkozy qui ne souhaitent pas venir dans son émission. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce vendredi matin, Laurent Ruquier a bien confirmé dans le "Grand Direct des Médias" sur "Europe 1" qu’il sera présent la saison prochaine sur "France 2" avec son émission "On n’est pas couché".  "Oui, je reste sur "France 2" la saison prochaine, peut-être pour un ou deux ans. Je n’ai pas encore resigné concrètement", a-t-il déclaré face à Jean-Marc Morandini avant d’ajouter : "Je n’hésitais pas à rester sur "France 2". J'hésitais parce que je fais cette émission depuis dix ans et je me disais : 'Est-ce qu’il faut que je fasse une année de plus ?' Cette année a marqué un tournant dans l'émission avec les invités, le contenu... On a reçu le Premier ministre Manuel Valls, Bruno Le Maire... Et petite nouveauté dans l'émission : on est trois à parfaitement s'entendre avec Léa Salamé et Yann Moix. Eric Zemmour, je ne partage pas ces idées mais c’était agréable de travailler avec lui (...) Mais là, mon entente avec les deux autres est aussi liée à l'entente qu'ils ont entre eux et ils s'entendent vraiment bien".

"Je le pensais un peu plus courageux"

Puis, s’il ne sait pas si Léa Salamé sera encore à ses côtés dans "ONPC", il n’a pas hésité à s’en prendre à François Hollande et Nicolas Sarkozy qui ne souhaitent pas venir dans son émission. "Peut-être que Nicolas Sarkozy changera d’avis. Les politiques changent souvent d’avis. Je le comprends parce qu’il est dans une situation plus difficile que d’autres et que ce n’est pas une émission facile à faire. Mais je le pensais un peu plus courageux que ça (rires)". François Hollande a eu aussi le droit à son petit tacle : "Il n’est pas courageux non plus (rires). Il n’est pas venu quand il était candidat. Il n’est jamais venu. Je ne vois pas pourquoi il viendrait maintenant".

Réagissez à l'actu people