TV

ONPC : Edwy Plenel a dit "Non" à Piotr Pavlenski dans l'affaire Benjamin Griveaux (vidéo)

ONPC : Edwy Plenel a dit "Non" à  Piotr Pavlenski dans l'affaire Benjamin Griveaux (vidéo)

C'est un scandale politique sans précédent. L'affaire Benjamin Griveaux connaît de nombreux rebondissements. Samedi soir dans "On n'est pas couché", Edwy Plenel a révélé que Piotr Pavlenski l'a contacté, Mediapart a refusé de publier les vidéos.

Tout part de la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel qui mettrait en scène Benjamin Griveaux, candidat à la mairie de Paris. Dès lors, le scandale éclate. L'homme derrière la mise en ligne se nomme Piotr Pavlenski, il est réfugié politique en France. Sa compagne se nomme Alexandra de Taddeo et elle est la destinataire des vidéos de l'ancien ministre qui a reconnu en être l'auteur. Depuis, le couple est sous contrôle judiciaire pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel". Mais avant de diffuser les images sur son site "pornopolitique", Piotr Pavlenski contacte Mediapart. Une information confirmée par Edwy Plenel dans "On n'est pas couché" samedi 7 mars.

"C'est une relation entre adultes consentants"

Dans l'émission présentée par Laurent Ruquier, le fondateur de Mediapart – venu présenter son essai "La sauvegarde du peuple" – a expliqué pourquoi il n'a pas souhaité diffuser les images à caractères sexuel qui ont poussé le candidat LREM à se retirer de la campagne pour les municipales parisiennes. "On est venu nous voir, (…) le Piotr, cet ancien opposant à Poutine, et nous on a dit 'non' quel est l'intérêt public ?" Puis il explique pourquoi ce refus, "Les journalistes de Mediapart l'ont écouté, lui ont demandé 'Est-ce qu'il y a eu harcèlement ? Est-ce qu'il y a eu violence ?' C'est une relation entre adultes consentants, c'est leur affaire. Donc nous n'avons pas pris, nous l'avons expliqué et tout le monde a compris quelles sont les règles que nous respectons".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people