TV

ONPC - Daniel Cohn-Bendit : "Le débat politique est ridicule en France"

ONPC - Daniel Cohn-Bendit : "Le débat politique est ridicule en France"

Daniel Cohn-Bendit était samedi soir l’invité de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché pour parler de son dernier livre intitulé Et si on arrêtait les conneries. L’ancien député européen a profité de son passage pour s'en prendre à François Hollande ainsi qu’au fonctionnement de la vie politique en France. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il s’est décidément passé beaucoup de choses samedi soir sur le plateau d’On n’est pas couché. Comme Non Stop Zapping vous l’a déjà expliqué, Léa Salamé s’est particulièrement illustrée en commettant une grosse boulette pendant son interview de Franck Gastambide. Quelques instants plus tard, c’est le sniper d’ONPC Yann Moix qui s’est à nouveau attiré les commentaires négatifs de ses détracteurs sur les réseaux sociaux en offrant une leçon de français à l’écrivain François Bégaudeau. Et enfin il y a également eu samedi soir le gros coup de gueule de Léa Salamé contre Bruno Le Roux, ce député PS auteur d’un tweet d’un goût vraiment très douteux une heure à peine après les attentats de Bruxelles.

"Mais où est-ce qu'on est ?"

Mais ce n’est pas tout. Car en plus de ses invités culturels, Laurent Ruquier recevait samedi soir un invité politique de choix en la personne de Daniel Cohn-Bendit. Venu présenter son dernier livre, Et si on arrêtait les conneries, l’ancien député européen en a profité pour pousser un gros coup de gueule contre le système français. Alors que Léa Salamé lui faisait remarquer que la France ne pourrait jamais suivre l’exemple allemand car trop passionnée par le débat politique Daniel Cohn-Bendit a vu rouge : "où est le débat politique? C'est ridicule le débat en France. Vous allez me dire que la grande passion, le vrai débat, c'est la déchéance de nationalité ? Vous allez me dire que le grand débat, c'est la condamnation à perpétuité incompressible ? C'est fascinant comme débat", a-t-il lâché avec ironie, "C'est un pays qui se ridiculise par les faux débats". Et si la France se ridiculise aux yeux de Daniel Cohn-Bendit, il en va de même pour son président François Hollande : "Je vois la dernière interview de François Hollande. Il explique son nouveau gouvernement et on lui demande s'il a négocié avec les écologistes sur Notre Dame des Landes. Et là c'est extraordinaire... Il explique pendant une heure que la France doit apprendre à négocier. Le patronat avec les syndicats, les partis politiques...Et à la question 'Est-ce que vous avez négocié?', il répond 'Un président de la République ne négocie jamais'. Mais où est-ce qu'on est ?". En France !

Réagissez à l'actu people