TV

ONPC : Clémentine Célarié n'a pas voulu serrer la main de Florian Philippot (vidéo)

ONPC : Clémentine Célarié n'a pas voulu serrer la main de Florian Philippot (vidéo)

Ce samedi 18 mars dans ONPC, Clémentine Célarié, actrice et chanteuse, a refusé de serrer la main de Florian Philippot. Ambiance... Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce samedi 18 mars dans ONPC, Clémentine Célarié a refusé de serrer la main de Florian Philippot. Le bras droit de Marine Lepen s'est fait annoncer par Laurent Ruquier : "En tête de tous les sondages du premier tour, il vient ce soir exposer le programme de sa candidate Marine Lepen, voici monsieur Florian Philippot !". Le politicien s'est donc avancé fièrement vers le plateau et est allé salué les personnes présentes. Mais la toute première, Clémentine Célarié, n'a pas souhaité prendre sa main. (On notera également que même si Vanessa Burggraf lui serrera la main, elle ne lui fera aucun sourire au moment de le saluer.) "Bienvenue sur le plateau", a tout de même déclaré Laurent Ruquier. Bienvenu, bienvenu... C'est vite dit ! C'est dans cette atmosphère tendue qu'a commencé son passage dans l'émission. D'un côté, fallait t-il s'attendre à autre chose ? Clémentine Célarié est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, peu importe le sujet.

Clémentine Célarié, une actrice et chanteuse qui n'a pas sa langue dans sa poche 

"Je préfère 100 fois aller en prison pour des dettes que d’ac­cep­ter un rôle médiocre au cinéma", avait-elle déclaré au Parisien. Dans une interview sur France Info, elle s'était aussi confié sans langue de bois sur le millieu du cinéma et ses problèmes d'argent. "En ce moment c’est la dèche complète. Là ça va j’ai des potes qui me prêtent de l’argent, a alors avoué Clémen­tine Cela­rié. Je ne sais pas me démer­der par rapport à l’argent. (…) Une nounou qui vous colle des heures qu’elle n’a jamais faites, qui vous met 80 000 euros dans la face. Un méchant éditeur qui vous fait croire que machin et puis il y a aussi mon disque qui a été retiré des bacs parce que personne n’avait été payé, un loyer que vous n’avez pas payé parce que je m’en fous. C’est très impu­dique pardon. C’est Philippe Vandel qui me fait parler comme ça.(…) Je ne regarde pas mes comptes. Je travaille tout le temps et je travaille beau­­coup pour rien, souvent.  J’en parle libre­­ment parce que les acteurs ne parlent jamais d’argent et on croit toujours qu’ils sont bour­­rés de thune et qu’ils sont en thalas­so… Eh bien non! Du moins, pas tous."

Par M. H

Réagissez à l'actu people