TV

ONPC - Christine Angot : Ses propos sur l'esclavage font polémique (Vidéo)

ONPC - Christine Angot : Ses propos sur l'esclavage font polémique (Vidéo)

Christine Angot doit de nouveau faire face à la polémique. Ce samedi 1er juin sur le plateau d'On n'est pas couché, la chroniqueuse a estimé que l'esclavage des Noirs était le contraire de la Shoah. De quoi susciter la colère des internautes sur Twitter. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Christine Angot a de nouveau provoqué la colère des téléspectateurs ce samedi 1er juin sur le plateau d'On n'est pas couché. Alors que la chroniqueuse de Laurent Ruquier évoquait le livre de Franz-Olivier Giesbert, "Le Schmock", Christine Angot n'a pas hésité à affirmer que selon elle, l'esclavage des Noirs ne pouvait pas être comparé aux camps d'extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale : "Tout à l'heure, on a parlé de camp de concentration et de camp d'extermination. Ça met l'accent sur le fait que, le but avec les juifs pendant la guerre, a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage, et l'esclavage des noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, où c'était exactement le contraire. L'idée était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé, pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc ce n'est pas vrai que les souffrances sont les mêmes".

Aymeric Caron recadre Christine Angot

Malheureusement pour Christine Angot, ses propos ont suscité la colère de nombreux internautes, et notamment d'Aymeric Caron, ancien chroniqueur de l'émission : "Il semble que Christine Angot a cette fois minimisé la souffrance et la mort liées à la traite des noirs selon elle, les esclaves étaient maintenus en bonne santé (sous-entendu : ils étaient donc bien traités). Ignorance ? Maladresse ? Stupidité ? Une honte en tout cas". Reste à attendre la semaine prochaine pour voir si Christine Angot va réagir à cette polémique.

 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people