TV

ONPC : Bruno Masure critique les adieux de Claire Chazal

ONPC : Bruno Masure critique les adieux de Claire Chazal

ZAPPING - Invité dans On n’est pas couché pour faire la promotion de son livre, La télé rend définitivement fou, Bruno Masure donne son avis sur les adieux de Claire Chazal au JT de TF1. Le journaliste ne mâche pas ses mots.

A l’affiche de la pièce de théâtre, Avanti !, Francis Huster et Ingrid Chauvin sont de très bons clients sur un plateau de télévision. Après avoir déclaré qu’il trouvait sa partenaire "bandante" dans une interview accordée à Télé Loisirs, l’acteur de 67 ans a fait un lapsus au sujet de cette dernière lors de leur passage à C à Vous. En effet, en parlant de la pièce, il dit : "C’est à nous de se prendre dans les draps…euh dans les bras". Sur le plateau des 12 coups de midi, un candidat n’arrête pas de se tourner et de regarder autour de lui. Lorsque Jean-Luc Reichmann lui demande qui est-ce qu’il regarde, le candidat lui répond simplement : "Les gens !". Semblant quelque peu déstabilisé, l’animateur n’insiste pas plus. Dans L’Académie des 9, Benjamin Castaldi pose à la chroniqueuse Caroline Diament la question suivante : "Quel super-héros ne pouvait pas voler lors de la publication de sa 1ère aventure en 1938 ?" en précisant qu’il souhaite de "la précision" et une "une belle réponse". Avec l’humour noir qu’on lui connait, elle répond : "D’accord. Donc pas d’humour douteux ? Du genre, Mike Brant ?!". Dimanche, 66 Minutes consacrait un reportage sur la Conférence Berryer, une soirée où des juristes et avocats réalisent une sorte de "battle de l’éloquence".

"On n’a pas à prendre l’antenne en otage"

Alors qu’il était invité sur le plateau de Laurent Ruquier, dans On n’est pas couché, pour présenter son nouveau livre intitulé La Télé rend définitivement fou, le journaliste Bruno Masure a dit ce qu’il pensait des adieux de Claire Chazal lors de son dernier 20h à TF1. En effet, après avoir passé un magnéto de Bruno Masure faisant ses adieux aux téléspectateurs au moment de son départ du 20h de France 2, en 1997, Laurent Ruquier dit : "C’était très sobre". Aussitôt, Bruno Masure répond : "Je pense vraiment qu’on n’a pas à prendre l’antenne en otage pour régler ses comptes avec ses patrons quoi". Et au moment où Léa Salamé lui demande comment il a trouvé Claire Chazal lors de ses adieux, il réplique : "C’était un petit peu long justement dans ses au revoir. En même temps, je comprends".

Réagissez à l'actu people