TV

ONPC – Attentats de Bruxelles : Léa Salamé dézingue Bruno Le Roux après son tweet polémique (vidéo)

ONPC – Attentats de Bruxelles : Léa Salamé dézingue Bruno Le Roux après son tweet polémique (vidéo)

Quatre jours après, On n’est pas couché est évidemment revenu samedi soir sur les attentats qui ont frappé Bruxelles en début de semaine. Dans la fameuse séquence du Flop Ten, Laurent Ruquier a notamment évoqué le tweet très critiqué de Bruno Le Roux. Et le député PS n’a pas été épargné par Léa Salamé et Yann Moix. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C’est l’un des tweets qui a le plus fait parler cette semaine. Moins d’une heure après les premières explosions dans l’aéroport de Zaventem, le député PS Bruno Le Roux se lançait dans une opération de récupération politique plus que limite sur Twitter : "Attentats terroristes et protection de notre pays, la droite sénatoriale qui bloque la révision constitutionnelle est irresponsable" lançait-il, profitant des attentats de Bruxelles pour tacler l’opposition. Sauf que devant le tollé provoqué par ces quelques mots, le patron du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale a rapidement dû s’expliquer. Et malheureusement pour lui, comme l’a montré Laurent Ruquier dans le célèbre Flop Ten d’On n’est pas couché samedi soir, il n’a pas franchement sorti la même excuse sur tous les médias. Après avoir d’abord prétendu qu’il n’était pas au courant des attentats de Bruxelles au moment où il a publié le tweet, Bruno Le Roux a ensuite affirmé qu’il avait programmé ce tweet la veille. Et le lendemain sur LCI, il a totalement changé de version en assurant qu’il était au courant mais n’avait pas vu les images.

Léa Salamé plus choquée par Bruno Le Roux que par Marion Maréchal-Le Pen

Et devant les images des excuses ratées de Bruno Le Roux, Léa Salamé n’a pas pu s’empêcher d’y aller de son petit tacle : "Vous voyez, ça m’a plus que choqué Marion Maréchal-Le Pen cette semaine (qui a affirmé que le 13 novembre n’aurait jamais eu lieu si le FN avait été au pouvoir, ndlr) parce que Marion Maréchal elle est dans son rôle, elle est dans l’idéologie. Et ça m’a plus choqué que le tweet de Robert Ménard (…) Lui aussi il est dans sa logique. Je trouve que là, la récupération politique et l’amateurisme… Il n’a pas un directeur de communication ? Quelqu’un qui lui dit qu’on ne peut plus faire ça ?" s’est-elle interrogée. Yann Moix, lui, avait une âme de poète samedi soir : "Tweet, ça fait référence au gazouillis des oiseaux je crois. On a l’impression que ça fiente beaucoup plus que ça ne gazouilles les tweets… ".

Réagissez à l'actu people