TV

Omar Sy : "Le communautarisme ne m'a jamais plu"

Omar Sy : "Le communautarisme ne m'a jamais plu"

Le dernier film d'Eric Toledano et Olivier Nakache, Samba, vient de sortir aux Etats-Unis. Son acteur principal, Omar Sy a rencontré à Los Angeles une journaliste du média israélien i24News. L'occasion pour l'acteur de se confier sur sa carrière américaine, sa relation avec le duo de cinéastes mais aussi des sujets d'actualités.

A l'occasion de la sortie aux Etats-Unis du film Samba réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, Omar Sy a accordé une interview au média israélien i24News.  Il a ainsi évoqué ses nombreuses collaborations avec le duo de cinéastes avec qui il s'entend parfaitement bien.

"Il y a une chose qui est certaine, on aime travailler ensemble. On est touché par les mêmes choses. Je suis très client de leur travail. J’aime leurs films, j’aime ce qu’ils racontent, j’aime leur façon d’écrire, j’aime leur façon de le raconter aussi. C’est très documenté, en même temps ils ont ce sens de l’humour dont je suis très client. Le côté magique, je ne sais pas mais c’est bien que cela reste un peu mystérieux".

"Le communautarisme ne m'a jamais plu"

La journaliste qui a rencontré Omar Sy lui a demandé son point de vue sur le conflit israélo-palestinien et son importation en France. "Comme tout le monde, je suis l’actualité. Et forcément avec Eric et Olivier, on en parle, c’est des discussions qu’on a. C’est toujours très difficile de se positionner là-bas. Le truc que je trouve un peu dommageable, c’est qu’on n’a pas toutes les infos parce que c’est aussi une question d’appartenance. Le vivre là-bas et de le voir ici commenté, c’est deux choses complètement différentes. Le fait que ça se déplace en France, je trouve ça un petit peu dangereux. Dans le sens ou ça se mélange et qu’on n’a pas toutes les infos. Dans le sens que l’on parle sans savoir, ça se déplace mal" a ainsi répondu l'acteur que l'on a récemment pu voir à l'affiche de Jurassic World.

La jeune femme tient également à demander son point de vue à Omar Sy au sujet de la montée de l'antisémitisme et du communautarisme en France. "Je le vis en tant que Français très mal, il y a beaucoup de tristesse" commence ainsi par expliquer l'ami de Fred Testot. "Dans l’association qu’on a avec Eric et Olivier, quand on fait des films comme Samba ou Intouchables, c’est l’idée de réunir les gens mêmes s’ils sont très différents. C’est d’ouvrir le dialogue, d’essayer de communiquer ensemble, essayer de se rencontrer, de faire connaissance. Et de ne pas se placer dans des catégories de personnes. Le communautarisme ne m’a jamais plu. On essaye de forcer les gens à se parquer dans un coin, voilà ce qui se passe en France. Mais des films comme Samba sont faits pour ça. J’espère en faire d’autres comme ça, et que ça va changer vite."

 

Réagissez à l'actu people