TV

Olivier Minne se moque de François Hollande et de sa malchance (vidéo)

Olivier Minne se moque de François Hollande et de sa malchance (vidéo)

Mercredi 2 janvier sur France 2, Olivier Minne s'est moqué de François Hollande dans "Tout le monde a son mot à dire". Selon lui, l'ancien président serait maudit et amènerait la pluie avec lui. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

François Hollande est-il maudit ? L'ancien président de la République a semblé durant tout son mandat s'attirer les foudres du ciel... à proprement parler. Nombre de ses discours se sont déroulés sous la pluie, le président apparaissant alors trempé ce qui renforcait l'image triste qu'il dégageait auprès des Français. De son discours d'investiture à son tout dernier discours pour la cérémonie du 8 mai 2017, François Hollande a semblé être pourchassé par la pluie. C'est d'ailleurs un sujet qu'ont abordé Sidonnie Bonnec et Olivier Minne hier après-midi dans leur jeu "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2.

"Cet homme amène la pluie !"

Olivier Minne en a profité pour livrer une étonnante anecdote sur l'ancien président de la République, qui comme on le sait fait la tournée des séances de dédicace partout en France ces derniers mois, aussi bien pour raconter sa vision de la présidence que pour tenter de garder le fil de sa popularité. "J'étais au Salon du livre à Brive et il faisait un temps magnifique. Tout d'un coup, une drache épouvantable nous tombe dessus, c'étaient des seaux d'eau ! En déconnant, je dis : 'Hollande doit pas être loin' et il venait d'entrer !" déclare Olivier Minne, faisant exploser de rire le plateau de France 2. "Cet homme amène la pluie ! Il faut l'envoyer dans les pays arides" a-t-il conclu pour une petite note d'humour. On pourrait cependant objecter que son successeur Emmanuel Macron n'a pas été en veine non plus : il a rejoint les Bleus sous la pluie pour la remise de la Coupe du monde, et la météo n'a pas été clémente pour les cérémonies du 11 novembre dernier, centenaire de l'Armistice.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people