TV

Nouvelle Star 2016 : André Manoukian fait une grosse boulette et dévoile l’identité de deux finalistes (Vidéo)

Nouvelle Star 2016 : André Manoukian fait une grosse boulette et dévoile l’identité de deux finalistes (Vidéo)

Alors que le deuxième numéro de la "Nouvelle Star" sera diffusé ce mardi soir sur "D8", Elodie Frégé était ce matin, l’invitée de Jean-Marc Morandini dans le "Grand direct des Médias" sur "Europe 1". Mais alors que le présentateur a contacté par téléphone André Manoukian, ce dernier a fait une énorme boulette en dévoilant l’identité de deux finalistes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La semaine dernière  "D8" lançait sa quatrième saison de "Nouvelle Star". Ce mardi soir, la chaîne du groupe "Canal" diffuse un nouveau numéro de son programme musical qui risque une nouvelle fois d’être marqué par les nombreuses punchlines de JoeyStarr, qui a intégré le jury cette année. Et justement, si l’arrivée du rappeur a redonné un peu de peps au programme pour certains cela n’est pas vraiment une bonne chose. "Vous dites, il a renouvelé l’émission. Non, il la dénature. C’est le show JoeyStarr, les autres n’existent plus. Et le problème de JoeyStarr c’est que c’est une personnalité clivante donc il ne faut s’étonner que les audiences pour un début ne soient pas fantastiques", a déclaré Gilles Verdez dans "TPMP".

"Vous vous rendez compte de l’énorme gaffe que vous venez de faire ?"

Ce mardi matin, alors qu’Elodie Frégé était invité sur le plateau de Jean-Marc Morandini dans le "Grand direct des Médias" sur "Europe 1", André Manoukian, contacté par téléphone par le présentateur, en a un peu trop dit sur la suite de l’émission. "Je suis ravi de cette saison, je vais vous dire pourquoi : parce qu’on a deux jazzmen parmi les finalistes", a-t-il lancé avant de poursuivre : "Quand j’ai commencé l’émission il y a 14 ans, c’étant en 2002, c’était terrible. Il n’y avait pas du tout cette variété de style. Quand je vois une petit môme qui arrive, qui se fout derrière son piano, qui chante, et qui joue comme Nat King Cole, je fais : Ouais, on est dans un beau pays". Puis, Jean-Marc Morandini lui a notifié tout en rigolant : "Vous vous rendez compte de l’énorme gaffe que vous venez de faire André Manoukian ? En nous disant qu’il y a deux jazzmen dans les finalistes". "J’ai merdé là", a alors rétorqué le juré un peu gêné.  

Réagissez à l'actu people