TV

N'oubliez pas les paroles : Un candidat joue pour payer son divorce (vidéo)

N'oubliez pas les paroles : Un candidat joue pour payer son divorce (vidéo)

Dans "N'oubliez pas les paroles" diffusé ce 6 mars sur France 2, un candidat qui avait déjà participé au jeu télévisé est venu retenter sa chance pour financer son divorce. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Si certains candidats de "N'oubliez pas les paroles" participent au jeu télévisé dans l'objectif de remporter une jolie somme pour pouvoir s'offrir de jolies choses, d'autres encore ont un but bien précis et plutôt inattendu. Sur le plateau de l'émission, diffusée ce mercredi 6 mars sur France 2, un candidat n'en était pas à son coup d'essai. Déjà venu tenter sa chance auprès de Nagui il y a 3 ans pour payer son mariage, Pierre s'est de nouveau présenté sur le plateau de l'émission. Après n'avoir malheureusement rien gagné lors de son premier passage à la télévision, Pierre ne s'est pas découragé et s'est donc déplacé de nouveau pour tenter cette fois-ci d'obtenir assez d'argent pour… financer son divorce. Cet homme originaire d'un petit village situé à côté de Besançon rappelle que lors de sa première apparition à l'émission, il "vivait une magnifique histoire avec sa femme" et "avait prévu de se remarier" avec elle.

"La vie est fragile !"

"J'avais gagné entre zéro et pas grand-chose (…) Je viens rejouer pour le divorce", lâche-t-il, provoquant les rires du public et du présentateur télé, qui n'a pas pu s'empêcher de s'exclamer : "la vie est fragile". "Que voulez-vous ? Quand on perd dans des émissions de télé après, elles s'en vont…", plaisante Pierre. "Est-ce que nous sommes la bande originale de votre vie ? Au fur et à mesure, est-ce que vous viendrez après pour l'héritage…", demande Nagui avec humour. "Tout le temps, tout le temps… Tant que vous m'accueillez moi je viens ! Je pense que tant que je vous coûte entre zéro et pas grand-chose vous m'accueillez", déclare Pierre qui, s'il a perdu son épouse, n'a définitivement pas perdu son sens de l'autodérision.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people