TV

N'oubliez pas les paroles : le maestro Renaud battu après 55 victoires (vidéo)

N'oubliez pas les paroles : le maestro Renaud battu après 55 victoires (vidéo)

Lundi 14 janvier, le maestro Renaud a été battu par Marine dans "N'oubliez pas les paroles". Il part après 55 victoires, record de l'émission, et 391 000€ de gains. Le candidat a chaudement remercié Nagui avant de partir. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Tout se sera joué sur un mot. Hier soir, Renaud a finalement vu sa (très) longue série de victoires s'achever dans "N'oubliez pas les paroles". Le maestro s'est incliné face à Marine sur le titre "Cassé" de Nolwenn Leroy pour une toute petite erreur, l'oubli d'un "mais" dans une phrase... que la chanteuse bretonne elle-même ne prononce pas lorsqu'elle la chante. Mais les règles sont les règles, et Renaud a dû céder son micro d'argent à Marine après un très beau parcours. Avec 55 victoires, il a en effet battu le record de victoires consécutives dans le jeu. Mais il n'a pas pu détrôner Kévin, recordman des gains dans le jeu musical avec 410 000€, contre "seulement" 391 000€ pour Renaud. Il en aurait fallu plus pour entamer l'émotion du candidat lors de son départ. 

"En plus d’être un grand animateur, vous êtes un grand monsieur"

Il a chaudement remercié sa femme pour son soutien, mais aussi Marine qui est parvenue à le battre : "La première personne que je vais féliciter c’est Marine, c’est mérité. Quoiqu’il arrive, comme dans tout jeu, il faut être fair-play, tu mérites ta victoire. En dehors du plateau, j’aimerais remercier Pauline [sa femme], elle m’a supporté pendant beaucoup de temps dans le travail" a déclaré le maestro. Il n'a pas non plus manqué de remercier chaudement Nagui, au point de légèrement gêner l'animateur : "La dernière personne que je veux remercier, c’est vous Nagui. On en discute parfois quand on est tous les deux. Les gens ne savent pas ce qu’on raconte. En plus d’être un grand animateur, vous êtes un grand monsieur" a conclu Renaud.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people