TV

Nicolas Dupont-Aignan : Vanessa Burggraf et Yann Moix sont "des cons" pour le candidat (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan : Vanessa Burggraf et Yann Moix sont "des cons" pour le candidat (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan n'a pas mâché ses mots sur Yann Moix et Vanessa Burggraf. Interviewé par Télé-loisirs ce 14 avril, il a déclaré qu'ils n'étaient que des "gros cons", contrairement à Jean-Jacques Bourdin. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Nicolas Dupont-Aignan ne garde - comme beaucoup - pas de bons souvenirs de son passage dans ONPC. Dans une interview pour Télé-Loisirs diffusée le 14 avril sur leur site, il ne mâche pas ses mots pour parler de ses deux chroniqueurs. Selon lui, Vanessa Burggraf et Yann Moix seraient tout bonnement des "cons". "J'ai été chez Ruquier il y a pas longtemps, Moix et Burggraf étaient tellement cons... pardonnez-moi, que ça m'a servi.", a-t-il déclaré. "Pourquoi, continue-t-il, parce qu'ils ont été excessifs. C'est ‘excessifs’ que je veux dire quand je dis cons. Et ce faisant, ils nous servent. J'ai reçu plein de messages de félicitations suite à mon passage. Les gens aiment bien les journalistes durs, il ne s'agit pas d'être complaisants, mais justes. Quand ça devient sectaire et excessif... c'est un boulevard pour nous." On se rappelle notamment de son accrochage avec Yann Moix à propos de Viktor Orban (vidéo ci-dessus). Le chroniqueur avait déploré :"Vous dites : 'encore un dirigeant injustement caricaturé par le microcosme parisien, en vrai, il n’est pas si méchant'. Mais si vous demandez au chien de Hitler comment était Hitler, il va vous dire qu’il était sympa..."

Pour Nicolas Dupont-Aignan : "Vanessa Burggraf et Yann Moix sont sectaires, Jean-Jacques Bourdin ne l'est pas"

Des propos qui ont immédiatement fait réagir Nicolas Dupont-Aignan. "Comment pouvez-vous dire une chose pareille. Mais vous êtes dans la caricature. Alors maintenant Orban, c’est Hitler ?", s'était-il énervé. Yann Moix avait enchaîné : "Si vous allez prendre des leçons de démocratie chez Viktor Orban...", et le ton est monté. Mais tous les journalistes durs ne sont pas des "cons", Nicolas Dupont-Aignan le reconnait. La preuve, c'est que Jean-Jacques Bourdin a sa faveur. Egalement interviewé par ce dernier, il déclare : "Il est plus juste. Pour moi, c'est un très bon journaliste. Parce qu'il est à la fois dur, sans être sectaire. Burggraf est sectaire, Moix est sectaire, Bourdin ne l'est pas.", a-t-il conclu. Le candidat à la présidentielle aime dire ce qu'il pense : personne n'a oublié son départ prématuré du JT pour pousser un coup de gueule contre le débat entre "gros candidats".

Par M. H

Réagissez à l'actu people