TV

Najat Vallaud-Belkacem ne veut pas porter en "bandoulière" ses origines marocaines (Vidéo)

Najat Vallaud-Belkacem ne veut pas porter en "bandoulière" ses origines marocaines (Vidéo)

A l’occasion de la sortie de son livre autobiographique "La vie a plus d'imagination que toi", Najat Vallaud-Belkacem était l’invitée d’Anne-Sophie Lapix, lundi soir dans "C à Vous". Et la ministre de l’Education nationale a expliqué pourquoi elle est toujours restée discrète sur ses origines marocaines et notamment à ses débuts en politique. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Celle qui est encore ministre de l’Education nationale pour quelques semaines, a décidé de se dévoiler dans un livre autobiographique intitulé "La vie a plus d'imagination que toi". Sur "RTL", Najat Vallaud-Belkacem a expliqué qu’elle a écrit cet ouvrage pour porter "un message optimiste". "J’en avais assez des discours pessimistes et déclinistes sur notre pays, qui vaut mieux que ça", a-t-elle ajouté. La ministre, qui a été victime de harcèlement, raconte notamment dans son livre son enfance au Maroc. Des moments qui lui ont forgé son caractère. "Le fait de devoir aller au puits, de devoir compter tout parce qu’il n’y a d’opulence nulle part, ça vous rend un peu différent."

Najat Vallaud-Belkacem et ses origines marocaines

Et lundi soir dans "C à Vous", Najat Vallaud-Belkacem a expliqué pourquoi pendant longtemps elle est restée discrète sur ses origines marocaines. "Il y avait une espèce de curiosité très forte à l'égard des quelques-uns que nous étions. Cette curiosité avait comme défaut que l'on nous enfermait dans des cases. On ne nous faisait plus parler qu'au nom de la diversité (…) Or, moi, j'aspirais à représenter le peuple français." Et de conclure : "J'ai fait en sorte de ne jamais porter en bandoulière mes origines pour être une femme politique comme une autre". Aujourd’hui, Najat Vallaud-Belkacem veut par l’intermédiaire de son autobiographie et son parcours montrer que "la France est une terre d’intégration".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people