TV

Nabilla : Retrouvez son twerk dans TPMP à l'origine du drame avec Thomas Vergara

Nabilla : Retrouvez son twerk dans TPMP à l'origine du drame avec Thomas Vergara

Ce jeudi 20 août, le Parisien dévoile "les secrets de l'enquête" sur l'affaire Nabilla. Le quotidien retrace ainsi la nuit où la jeune femme aurait poignardé son compagnon Thomas Vergara en novembre dernier. Nos confrères du Parisien ont notamment pu consulter des documents mettant en avant l'origine de la violente dispute du couple.

Dans la nuit du 6 au 7 novembre dernier, Nabilla aurait poignardé son compagnon Thomas Vergara suite à une violente dispute. La jeune femme avait alors passé cinq semaines en détention provisoire au sein de la maison d'arrêt de Versailles. Elle en était sortie une semaine avant Noël, ce qui lui avait permis de passer les fêtes de fin d'année en famille. La bimbo a toujours assuré ne pas être l'auteur du coup de couteau qui a blessé Thomas Vergara. Nabilla affirme en effet que le jeune homme s'est blessé tout seul, sous l'effet de la cocaïne. Une version que ce dernier dément.

"Il disait qu'elle était trop dénudée à la télé"

Les enquêteurs ont donc dû retracer les événements qui ont conduit au drame. Des éléments dévoilés ce jeudi 20 août par nos confrères du Parisien qui ont pu consulter l'ordonnance du juge d'instruction de Nanterre qui a renvoyé Nabilla devant le tribunal correctionnel pour violences volontaires aggravées. On en apprend alors un peu plus sur la dispute des deux amants terribles. Le jeudi 6 novembre, Nabilla et Thomas Vergara dînent dans un restaurant. Les personnes présentes ce soir-là "ne rapportent aucune tension particulière" peut-on lire dans le quotidien. Le marseillais reconnaît cependant devant la juge avoir consommé un "tir de cocaïne". Le couple monte ensuite dans un taxi pour rejoindre son hôtel de Boulogne-Billancourt. Ils se mettent alors à se disputer à propos d'un sujet déjà abordé la veille suite au passage de la bimbo dans Touche pas à mon poste où elle est chroniqueuse depuis la rentrée.

"Il disait qu'elle était trop dénudée à la télé" selon la juge d'instruction. La jeune femme décide de s'éloigner de son compagnon pour la nuit et demande donc une chambre séparée. Mais, le marseillais la rejoint et lui prend son téléphone avant de s'en aller. Tenant à récupérer son portable, elle le suit et c'est là que la dispute va prendre une tournure dramatique. L'origine de leur dispute date donc de la veille, lorsque Nabilla est apparue très légèrement vêtue sur le plateau de l'émission de Cyril Hanouna. Le mercredi 5 novembre, l'animateur et ses chroniqueurs recevaient plusieurs personnalités de Danse avec les stars. Plusieurs membres de l'équipe ont alors participé à un sketch dans lequel ils devaient faire semblant de participer au concours de danse de TF1. C'est ainsi que Nabilla s'est retrouvée en tenue de gala, à danser avec un Gilles Verdez visiblement ravi de l'avoir pour partenaire.

Un sketch qui n'a pas du tout plu à Thomas Vergara comme le révèlent les textos du jeune homme. "Tu fais quoi sérieux, on te voit en train d'allumer Hanouna, en train de danser sur ta chaise en culotte [...]. La meuf elle est en maillot de bain sur le plateau... suis dégoûté" lui aurait-il notamment lancé par SMS lors de sa crise de jalousie. Nabilla a d'ailleurs admis que cette séquence parodique était bien "la cause de la dispute d'origine" avec son compagnon. La magistrate a souligné après le visionnage de la vidéo que la jeune femme paraît "très gênée". Plusieurs témoins affirment d'ailleurs que l'ancienne chroniqueuse de TPMP était "mal à l'aise dans cette tenue, voulant garder sa veste".

Nos confrères du Parisien soulignent enfin qu'en ce qui le concerne, Thomas Vergara n'a jamais voulu confirmer que la tenue et le comportement de sa compagne sur le plateau de l'émission étaient bien à l'origine de leur dispute. "Il ne se rappelait plus les causes de la dispute" indique en effet la juge. La conclusion de cette dernière su le couple est bien pessimiste : "Ils reconnaissent la toxicité de leur relation, mais ils ne semblent en tirer aucune conséquence"

Réagissez à l'actu people