TV

Mossoul : des enfants esclaves témoignent de leur calvaire (vidéo)

Mossoul : des enfants esclaves témoignent de leur calvaire (vidéo)

Mossoul et ses habitants ont été libérés du joug de l’État islamique la semaine dernière. Un soulagement pour les femmes et les enfants yézidis qui avaient été réduits en esclavage par les djihadistes. Une équipe de TF1 a recueilli les témoignages de ces enfants esclaves de Daesch. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La ville irakienne de Mossoul a été libérée des mains de Daesh la semaine dernière. Après des années de guerre, la cité n’est plus qu’un immense champ de ruines. Des images filmées depuis un drone montrent l’étendue des dégâts, tout est à reconstruire dans cette ville, la troisième du pays. Si les bâtiments sont en miette, la population est elle aussi exsangue. Réduite en esclavage par l’État islamique, la population non-musulmane des Yézidis a particulièrement souffert.

Des enfants frappés, des esclaves violés par les djihadistes

Une équipe de TF1 est partie à la rencontre de ces femmes et enfants devenus esclaves pour Daesh. "Le groupe État islamique avait organisé à Mossoul un commerce d’enfants et d’adolescents, tous capturés pour devenir esclaves", raconte-t-elle dans ce reportage. Le petit Saher évoque ainsi l’enfer qu’il a vécu avec sa mère. "Battu, privé de nourriture, il assistait tous les jours au viol de sa mère", indique un proche de l’enfant. Raoula raconte, elle, comment elle est passée d’un maître à l’autre. "Le pire de tous, c’était un djihadiste libyen. Il m’a frappé pendant une semaine. Je ne pouvais plus résister, alors il m’a pris ma virginité. J’ai voulu mourir ", ajoute la jeune fille. Daesh n’a pas fait que transformer des enfants en esclaves. Certains mineurs étaient enlevés pour devenir soldats. Entraînés à tuer et à mourir pour le Califat, ils ont aussi raconté leur calvaire.

 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people