TV

Mort de Bertrand-Kamal (Koh-Lanta) : Alexia Laroche-Joubert raconte comment son cancer a été diagnostiqué (vidéo)

Mort de Bertrand-Kamal (Koh-Lanta) : Alexia Laroche-Joubert raconte comment son cancer a été diagnostiqué (vidéo)

Invitée dans TPMP ce lundi 14 septembre, la productrice de "Koh-Lanta", Alexia Laroche-Joubert, a rendu hommage à Bertrand-Kamal, décédé des suites d'un cancer. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Candidat de la nouvelle saison "Koh-Lanta : les 4 Terres", Bertrand-Kamal est décédé ce mercredi 9 septembre. Sa disparition a suscité une forte émotion parmi les téléspectateurs et l'équipe du jeu qui lui ont rendu de nombreux hommages. Lors de la diffusion de l'épisode 3 de "Koh-Lanta", Denis Brogniart a ainsi salué la mémoire de l'aventurier avec des mots touchants : "Il y a quelques jours encore, il s'inquiétait pour les autres (...) Il a cru jusqu'au bout qu'il parviendrait à vaincre ce cancer qui le rongeait". Si la programmation du jeu continue avec la présence de Bertrand-Kamal, la productrice Alexia Laroche-Joubert a expliqué dans TPMP ce lundi 14 septembre que la famille du défunt candidat avait donné son accord. 

Bertrand-Kamal "est l'expression même de la joie de vivre"

Bertrand-Kamal avait participé au tournage de "Koh-Lanta" entre octobre et décembre 2019, avant qu'on lui diagnostique son cancer du pancréas en avril dernier. Admirative du courage du jeune homme de 30 ans, Alexia Laroche-Joubert a révélé que c'est à la suite d'une blessure "bénigne" dans le jeu que le candidat a pu découvrir sa maladie. "Suite à Koh-Lanta, il avait encore mal. A ce moment là, il est allé faire des examens et en fin de compte, ils ont décelé je crois le 17 avril, un cancer très agressif malheureusement", a-t-elle assuré. "Ce qu'il avait en terme de souffrance, il a été admirable. Je l'avais régulièrement au téléphone et il arrivait encore à faire des pointes d'humour", a confié la productrice en rendant hommage à Bertrand-Kamal qui "est l'expression même de la joie de vivre". 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people