TV

Mort d’Albert Uderzo : pourquoi il était le mal-aimé de la BD ? (Vidéo)

Mort d’Albert Uderzo : pourquoi il était le mal-aimé de la BD ? (Vidéo)

Albert Uderzo s'est éteint ce mardi 24 mars 2020 à l'âge de 92 ans. Alors qu'il a donné naissance aux célèbres personnages Astérix et Obélix, le dessinateur n'était pourtant pas reconnu de ses pairs. Non Stop Zapping vous en dit plus sur la star de la BD française la plus "mal-aimée".

Astérix et Obélix sont orphelins. Ce mardi 24 mars 2020, Albert Uderzo est décédé des suite d’une crise cardiaque “sans lien avec le Covid-19” dans son appartement de Neuilly, comme l’indique son gendre à l’AFP précisant : “Il était très fatigué depuis plusieurs semaines".

Célèbre dessinateur, il a donné vie, avec son ami Goscinny, au duo le plus populaire de la bande-dessinée française dans les années 50. Alors que les deux intrépides Gaulois connaissent un succès fulgurant dix après leur création, Albert Uderzo était pourtant “le mal-aimé” de son art, comme le rappelle Olivier Benkemoun, le spécialiste culture de Cnews. Invité dans "Morandini Live" ce même jour, il explique : “Il était un peu mal aimé par ce milieu de la bande dessinée. D’abord parce qu’il était richissime, il n’y en a pas tant que ça des dessinateurs qui étaient richissimes, il était collectionneur de Ferrari. Ça, c’est pour sa partie privée".

"Astérix", la bande dessinée la plus traduite au monde

"Il était discret, il n’approchait pas beaucoup le monde de la BD qui du coup s’en méfiait. Il n’a jamais eu un grand prix à Angoulême. Ce qui est totalement injuste car Astérix, c’est plus de 350 millions d’albums vendus depuis toutes ces années. Ça le mettait d’ailleurs en pétard total quand on ne parlait que de “Tintin” (…) alors qu’Astérix, c’est bien français et c’est l’un des plus beaux succès de la BD à travers le monde" a poursuivi Olivier Benkemoun. A défaut d’être reconnu par ses pairs, son travail a été apprécié par plusieurs générations et dans plusieurs pays puisque "Astérix" demeure la bande dessinée la plus traduite au monde, publiée dans 111 langues et dialectes.

Pour lui rendre hommage, les chaînes bouleversent leurs programmes, ce 24 mars. Public Sénat diffusera à nouveau l'émission spéciale "Un monde de bulles" consacrée à Albert Uderzo. Dans ce portrait, l’artiste revient sur ses 65 ans de carrière à travers de nombreuses anecdotes. M6 proposera aux téléspectateurs de (re)découvrir “Astérix, Le domaine des dieux” à 21h05, puis “Astérix chez les Vikings” dès 22h35. A la suite des long-métrages d'animation, la six proposera le documentaire "Uderzo, les ingrédients de la potion magique".

Par C.F.

Réagissez à l'actu people