TV

Morandini Live : Pierre-Jean Chalençon en pleurs, "Je ne suis pas antisémite" (vidéo)

Morandini Live : Pierre-Jean Chalençon en pleurs, "Je ne suis pas antisémite" (vidéo)

Ce jeudi 25 juin, Jean-Marc Morandini recevait en exclusivité sur son plateau Pierre-Jean Chalençon. Après l'annonce choc de son départ de l'émission "Affaire Conclue" suite aux nombreux scandales auxquels il a fait face, le collectionneur d'art n'a pas pu retenir son émotion dans "Morandini Live".

Pierre-Jean Chalençon fait face à de nombreuses polémiques. L'année 2020 a été rythmée par de nombreux drames pour ce collectionneur d'art et comme il l'a appelé, il s'agit de "The big année". Pendant la pandémie de coronavirus, il a réfléchi et a décidé d'arrêter la télévision. Ainsi, ce mercredi 24 juin, Pierre-Jean Chalençon a annoncé qu'il quittait "Affaire conclue", l'émission présentée par Sophie Davant sur France 2. Ce passionné de Napoléon a accepté d'accorder une seule interview et il a choisi "Morandini Live" pour prendre la parole. Il a notamment expliqué à Jean-Marc Morandini ce jeudi 25 juin la raison qui l'a poussé à arrêter "Affaire Conclue" : "Je tournais en rond dans l'émission. Cela faisait trois ans que je faisais cette émission. Comme je vous ai dit, j'ai eu des problèmes de famille, mon mec m'a plaqué. (...). J'avais demandé à la production de faire évoluer ce rôle mais il n'a pas évolué. Comme vous pouvez le voir dans les dernières émissions, je suis beaucoup moins fou, ma folie... Je m'embêtais un peu.". 

"je lutte contre l’homophobie"

Après ses propos, Jean-Marc Morandini a détecté une vive émotion dans la voix de son invité. Face à cette petite remarque, Pierre-Jean Chalençon a craqué et s'est retrouvé en pleurs sur le plateau de "Morandini Live". Il a expliqué toutes les difficultés qu'il a traversées entre la mort de son père, de son ami Christophe, la pandémie de coronavirus et toutes les attaques auxquelles il doit faire face notamment depuis la parution d'un cliché polémique sur lequel il pose à côté de Dieudonné : "Je ne suis pas antisémite" a-t-il assuré à Jean-Marc Morandini, "J’ai une mezzouza à la maison, mes meilleurs amis sont Jean-Michel Cohen, Michael Kramer…Julien (Julien Cohen d’Affaire conclue ndlr) est un copain… En plus je suis gay, je suis homosexuel, je lutte contre l’homophobie. C’est très méchant de dire des choses pareilles, je suis un amuseur, un persifleur, c’est pour cela que j’ai décidé le soir de mon anniversaire d’arrêter Affaire conclue.".

 

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people