TV

Morandini Live : Patrick Balkany au plus mal ? Une proche donne de ses nouvelles (vidéo)

Morandini Live : Patrick Balkany au plus mal ? Une proche donne de ses nouvelles (vidéo)

Ce mercredi 13 novembre, Morandini Live fait le point sur l’affaire Balkany avec Laurence Bourdet-Mathis. Sur le plateau, l’adjointe au maire de Levallois-Perret a fait des révélations sur son état de santé.

Sa demande de remise en liberté a été rejetée. Ce mercredi 13 novembre, la juge en charge de l’affaire a refusé la demande de Patrick Balkany, estimant qu’elle n’était "pas fondée". Un coup dur pour l’ancien maire de Levallois-Perret dont l’état de santé inquiète ses proches. Invitée sur le plateau de "Morandini Live", Laurence Bourdet-Mathis, son adjointe, a donné des nouvelles peu rassurantes sur l’élu politique de 71 ans. "J’ai rencontré des gens qui ont été à la dernière audience et qui ont été très choqués, bouleversés. Il a perdu 20 kilos en deux mois. C’est énorme. Il est très amaigri, très affaibli, il souffre du dos", assure-t-elle. Des révélations que lui auraient faites des "Levalloisiens qui sont allés le soutenir".

 

Une décision de justice politique ?


Selon elle, les décisions de justice prononcées à l’encontre de Patrick Balkany relèvent "d’une décision politique". "On fait tout pour empêcher Balkany de se présenter aux élections municipales", juge-t-elle. Ainsi, elle ajoute : "En France, on doit respecter une certaine forme d’humanité. La contrôleuse générale des prisons recommande de ne pas incarcérer des gens d’un certain âge". Dans un communiqué transmis à l’AFP, l’avocat du maire explique : "Nous ne comprenons pas cette décision de maintien en détention".


Une troisième demande de remise en liberté devrait être faite très prochainement. Fin octobre, la cour d’appel de Paris avait accepté la première moyennant une caution de 500 000 euros. Une somme que l’épouse de Patrick Balkany avait jugée impossible à réunir puisque tous leurs comptes et biens ont été saisis.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people