TV

Morandini Live : Marion Maréchal revient sur sa rencontre secrète avec un conseiller d’Emmanuel Macron (vidéo)

Morandini Live : Marion Maréchal revient sur sa rencontre secrète avec un conseiller d’Emmanuel Macron (vidéo)

Ce lundi 18 janvier, Marion Maréchal était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans l'émission "Morandini Live". La directrice générale de l'ISSEP est revenue sur son déjeuner secret avec un conseiller d'Emmanuel Macron, Bruno Roger-Petit.

Même si Marion Maréchal s'est éloignée de la scène politique, elle reste dans tous les esprits. La jeune femme âgée de 31 ans était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans l'émission "Morandini Live", diffusée en simultanée sur CNews et Non Stop People, ce lundi 18 janvier. La nièce de Marine Le Pen a pu revenir sur un déjeuner qui a fait grand bruit. En octobre dernier, il a été révélé qu'un conseiller d’Emmanuel Macron a déjeuné secrètement avec Marion Maréchal à la brasserie Le Dôme, à Paris. Une rencontre qui a suscité de nombreuses attentions et alimenté les plus folles rumeurs. L'ex-députée (Rassemblement national) du Vaucluse a donc expliqué les raisons pour lesquelles elle a déjeuné avec Bruno Roger-Petit. Une rencontre "sans objectif".

"j'accepte de rencontrer tout le monde"

La directrice générale de l'ISSEP a révélé à Jean-Marc Morandini : "Il m'a invitée à déjeuner. Il a tenu à ce que ce déjeuner reste discret, donc je n'ai pas de problème avec ça et puis par principe, j'accepte de rencontrer tout le monde. Si demain, Jean-Luc Mélenchon m'invite à déjeuner, Marlène Schiappa ou autre, j'accepterais, j'accepterais même avec plaisir parce que je trouve qu'il n'y a rien de plus stimulant que de se confronter à des gens qui n'ont pas la même vision. Après j'ai envie de dire presque le pauvre car c'est lui qui en a subi les conséquences les plus terribles alors qu'objectivement, il n'y avait rien dans ce déjeuner qui justifiait un tel emballement". Pour Marion Maréchal, il s'agit plus d'une "démarche de curiosité personnelle" que d'un intérêt politique. De quoi apaiser quelques polémiques.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people