TV

Morandini Live : gros accrochage entre le vice-président de "La Manif pour tous" et une avocate (vidéo)

Morandini Live : gros accrochage entre le vice-président de "La Manif pour tous" et une avocate (vidéo)

Mardi 17 septembre, Jean-Marc Morandini organisait un débat sur la PMA dans "Morandini Live". Ses deux invités, le vice-président de "La Manif pour tous" Albéric Dumont et l'avocate Caroline Mecary, se sont violemment affrontés sur le thème de l'homophobie et de la PMA. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est le sujet qui divise la France depuis des années : l'ouverture de la PMA (Procréation médicalement assistée) aux couples de même sexe. Tout a commencé avec la création du mouvement "La Manif pour tous", anti-PMA, et sa leader Frigide Barjot. Mais le débat est loin d'être entériné, et les affrontements idéologiques entre les deux "camps" sont souvent animés. La preuve encore ce matin sur le plateau de "Morandini Live". Jean-Marc Morandini avait décidé de rouvrir le débat sur la PMA pour tous, en présence notamment de deux invités, le vice-président de "La Manif pour tous" Albéric Dumont et l'avocate Caroline Mecary, pro-PMA.

"Vous avez déjà été mise en examen une fois"

Le ton est rapidement monté entre les deux invités, alors qu'Albéric Dumont a clairement menacé l'avocate de l'attaquer en justice. "Vous avez déjà été mise en examen une fois. Attention à ne pas l'être une deuxième fois !" a-t-il lancé alors que Caroline Mecary s'apprêtait à donner son avis sur l'homophobie de "La Manif pour tous". "Je vous rappelle que la Cour de Cassation a dit qu'il y a avait une liberté d'expression. Je vais vous expliquer. Lorsqu'il s'agit de parler d'un couple hétérosexuel qui a besoin de la médecine pour avoir un enfant, il y a un donneur de gamètes ou d'ovocytes, là ça ne vous pose aucun problème. Mais, en revanche, quand il s'agit d'une couple de femmes qui a besoin d'avoir un donneur de gamètes pour avoir un enfant, là ça vous pose un problème. C'est là où vous n'êtes pas cohérent" a répondu l'avocate, avant que le ton ne monte entre les deux invités. "Depuis six ans, nous prenons la parole publiquement, je pense qui si nous étions homophobes, Madame Mecary se serait fait un malin plaisir de nous faire un procès et nous aurions été condamnés" a conclu de son côté Albéric Dumont.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people