TV

Morandini Live : Florian Philippot critique Assa Traoré et trouve stupide la polémique L'Oréal (Vidéo)

Morandini Live : Florian Philippot critique Assa Traoré et trouve stupide la polémique L'Oréal (Vidéo)

Florian Philippot était l'invité de "Morandini Live" ce lundi 29 juin. Le président des Patriotes est revenu sur la polémique L'Oréal et a égratigné au passage Assa Traoré. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Au lendemain du second tour des élections municipales et alors que le RN s'est emparé de la mairie de Perpignan, Florian Philippot, ex-membre du parti de Marine Le Pen était l'invité de "Morandini Live". Interrogé par Jean-Marc Morandini sur l'affaire L'Oéral, le conseiller régional est revenu sur la polémique qu'il juge stupide. Samedi, on apprenait que L'Oréal allait bannir le mot "blanchiment" de ses produits. Coca-Cola est allé dans le même sens en supprimant ses publicités de Facebook tant que l'entreprise de Mark Zuckerberg ne prendrait pas de solutions radicales contre les commentaires racistes. Pour Florian Philippot, tout cela est "grotesque", "très grave et idiot". Et c'est surtout un moyen pour le gouvernement de faire oublier la récession à venir et les problèmes économiques liés à la crise du Covid-19.

Un débat très confus interrompu par Jean-Marc Morandini

Pour Florian Philippot le mouvement Black lives Matter a été récupéré. "Ce sont des causes qui arrangent les multinationales", affirme Florian Philippot. Serge Coronado, militant écdlogistes et ancien parlementaire qui se trouve à ses côtés sort de ses gonds. "C'est le comportement des multinatinales qui est en cause, c'est pas la lutte anti-raciste", rétorque Serge Coronado. "C'est de la com, ça leur permet de faire diversion, y compris au gouvernement parce que là on va être dans une crise économique historique, une récession de 12,5% en France quand même. C'est plus pratique de parler de tout ça, Assa Traoré et machin". Le débat devient houleux et Florian Philippot accuse Serge Coronado de faire le jeu des associations anti-racistes. "Vous ne cherchez pas qui finance toutes ces organisations qui sont en train de déboulonner nos statues", affirme-t-il.  "On parle de blanchiment puis d'Assa Traoré, on est en train de tout mélanger !", soupire Jean-Marc Morandini qui rend l'antenne sur ce débat très confus.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people