TV

Morandini Live : Babette de Rozières pousse un coup de gueule (vidéo)

Morandini Live : Babette de Rozières pousse un coup de gueule (vidéo)

Ce mercredi 16 novembre, Jean-Marc Morandini a laissé la parole "aux Français qui râlent" dans son émission, "Morandini Live". La restauratrice, Babette de Rozières était présente et a poussé un violent coup de gueule contre le gouvernement !

Les Français ne décolèrent pas... Les dernières annonces de Jean Castex ont jeté un froid sur le pays. Alors que les musées, théâtres, cinémas et autres lieux culturels devaient rouvrir ce mercredi 16 décembre, lors de la seconde phase du déconfinement, la date a été retardée de plusieurs semaines. Pour le moment, toutes ces réouvertures ne sont pas envisageables avant le 7 janvier, et ce sous condition. Le nombre de tests positifs à la Covid-19 sont toujours trop élevés et ne correspondent pas aux objectifs du gouvernement. Pour revenir sur la situation actuelle, Jean-Marc Morandini a convié plusieurs invités ce mercredi 16 décembre sur le plateau de "Morandini Live" et le débat était particulièrement mouvementé. Babette de Rozières a poussé un violent coup de gueule contre le gouvernement mais également contre son interlocuteur, Ambroise Méjean, délégué général des Jeunes avec Macron.

"Ça suffit, il faut que ça change"

La restauratrice n'a pas mâché ses mots sur le plateau de Jean-Marc Morandini. Si elle déplore le fait que le gouvernement "prend pour des c*** les Français", elle ne comprend pas pourquoi les restaurants restent fermés. Pour elle, les restaurateurs sont "sacrifiés" et la situation est injuste. Elle pointe du doigt le fait que les "Mcdo" soient toujours ouverts mais pas les restaurants. De plus, elle s'interroge : "Quelles sont les réelles différences entre un supermarché bondé et un restaurant dans lequel on applique strictement des règles sanitaires ? Ça suffit, il faut que ça change." En colère, elle a poursuivi : "Il faut nous donner une visibilité. Je suis sûre, ça va être à l'automne... Nous on nous prend pour des brebis galeuses, c'est pas possible". Pour le moment, la date du 20 janvier est toujours d'actualité pour la réouverture des restaurants, mais l'avenir est des plus incertains.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people