TV

Miss France accusé de grossophobie : Sylvie Tellier répond à Benjamin Castaldi (vidéo)

Miss France accusé de grossophobie : Sylvie Tellier répond à Benjamin Castaldi (vidéo)

Dans "TPMP Ouvert à tous" diffusé sur C8 ce vendredi 18 octobre, Benjamin Castaldi a appelé Sylvie Tellier pour lui demander de s’exprimer au sujet de l’élection Miss France qui a été accusée de grossophobie. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C’est un sujet qui a fait beaucoup réagir sur le plateau de "Touche pas à mon poste ! Ouvert  à tous" ce vendredi 18 octobre. Il s’agit de la polémique concernant l’élection Miss France, qui a été accusée de grossophobie par une reine de beauté. Pour rappel, Amandine Billoux qui a été élue Première dauphine du concours Miss Volcans d’Auvergne, s’est indignée après avoir été évincée de Miss France. Selon les dires de la jeune femme, la raison serait son poids, puisqu’elle fait une taille 42. Interviewée par Femme Actuelle le 11 octobre dernier, Sylvie Tellier a déclaré qu’il "n’y avait aucune sélection faite sur le poids". Dans l’émission diffusée sur C8, Benjamin Castaldi a tenté de comprendre ce que pense réellement la présidente du Comité Miss France. Le présentateur de 49 ans a donc aussitôt saisi son téléphone portable pour tenter de contacter Sylvie Tellier et obtenir ses réponses. Même si l’ancienne reine de beauté était sur la route, elle n’a pas hésité à donner quelques informations complémentaires sur le sujet. "Moi je me suis déjà exprimée là-dessus. Ce n’était pas la raison de sa non-sélection", commence-t-elle, catégorique.

"J’ai beaucoup (…) de Miss France qui ne rentrent pas dans un 36"

Décidée à faire taire les mauvaises langues, Sylvie Tellier affirme : "Nous pour les élections régionales, nos jeunes femmes participent d’abord à des élections locales et départementales et en fait, cette jeune femme a participé à une élection locale, mais n’a pas gagné, donc elle n’était pas sélectionnée d’office pour les élections régionales". Niant formellement qu’il puisse y avoir de la grossophobie au sein de son concours, celle qui a été désignée Miss France en 2002 poursuit : "Elle n’a pas été retenue pour cette année, on l’a invitée à se représenter l’année prochaine (…) Encore une fois, moi j’avais bien précisé que comme pour l’élection Miss France, c’est le public qui vote. En aucun cas c’est le comité qui sélectionne les filles". Questionnée par Benjamin Castaldi sur l’éventualité d’annoncer directement dans les conditions imposées pour participer à Miss France une taille ou un poids réglementaire, la femme d’affaires de 41 ans fait quelques précisions. "Je peux vous dire que j’ai beaucoup de candidates régionales voire des Miss France qui ne rentrent pas dans un 36 et qui sont adorées par le public". Des dires qui n’ont en tout cas visiblement toujours pas eu le mérite de mettre tous les chroniqueurs d’accord.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people