TV

Miley Cyrus, Rihanna et Nicki Minaj fans du porno (vidéo)

Miley Cyrus, Rihanna et Nicki Minaj fans du porno (vidéo)

ZAPPING - Sur Canal+, après la diffusion de 50 nuances de Grey, un documentaire intitulé Pop Porn était diffusé. On y découvre que des artistes très populaires comme Rihanna, Miley Cyrus et Nicki Minaj se servent de l’esthétique pornographique pour faire vendre.

Dans Comment ça va bien, lorsque la chroniqueuse Caroline Baly donne des Masters Class de Mode à Stéphane Bern, les autres chroniqueurs ainsi qu’à l’invité, ça donne très souvent de bonnes séquences. Mercredi, Michel Leeb était l’invité et il a dû apprendre à bien faire le nœud d’une écharpe. Ce ne fut pas facile pour lui alors Caroline Baly est venue l’aider mais ce fut encore pire. Stéphane Plaza est un vrai trublion et fait beaucoup rire dans toutes ses émissions. Dans Chasseurs d’appart, après qu’un agent immobilier dise que la douche est faite pour prendre des douches "tous ensemble" à ses clients, le comédien et présentateur lâche : "Elle est très coquine Vanessa ! Des douches à plusieurs, j’arrive !". Cyril Féraud s’est amusé à taquiner son finaliste de Slam en lui proposant de lui apprendre quelques pas de danse hip-hop. Pas sûr que ça soit vraiment du hip-hop mais le résultat est très drôle. Nagui a eu fort à faire face à Pierrette, une candidate haute en couleur, dans Tout le monde veut prendre sa place. Après avoir chanté du Edith Piaf, du Amel Bent et du Gérarld De Palmas, elle propose un petit jeu à Nagui.

"Sexuellement, c’est la femme qui domine l’homme"

Mercredi soir, Canal+ consacrait sa soirée à l’érotisme. En effet, après avoir diffusé le film 50 nuances de Grey, la chaîne cryptée a proposé un documentaire intitulé Pop Porn. Dans ce doc d’environ 1h, nous découvrons le changement des mentalités des gens par rapport à la pornographie au fil des années mais surtout à quel point la culture populaire s’est emparée de l’esthétique pornographique. Par exemple, Karley Sciortino, une blogueuse et journaliste sexe américaine explique : "Avant, c’était les rappeurs qui chantaient comment ils aimaient qu’on les s***. Aujourd’hui, les filles comme Nicki Minaj et Rihana racontent qu’elles se font bouffer la ch**** par des mecs. Elles emploient des termes très forts, qui montrent que c’est la femme qui domine l’homme sexuellement. Comme quand Rihanna chante "J’adore quand tu me bouffes". Au moins, on a atteint un équilibre". Vincenzo Susca, Sociologue de l’imaginaire et co-auteur de Pornoculture, Voyage au bout de la Chair, explique que le clip de "Wrecking Ball" de Miley Cyrus est "la manière désespérée par le biais de laquelle l’industrie culturelle essaye de capter l’érotisation de la vie quotidienne en la transformant en clip et en marchandise".

Réagissez à l'actu people