TV

Mika : Ses bouleversantes confidences sur son traumatisme d'enfance

Mika : Ses bouleversantes confidences sur son traumatisme d'enfance

Invité à se confier sur sa vie privée et sa carrière dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, Mika a raconté ses douloureux souvenirs. De son père pris en otage pendant de longs mois au Koweit, au terrible accident de sa soeur Paloma, en passant par la professeure dont il était le souffre douleur au lycée, le chanteur s'est raconté avec la pudeur et la sensibilité qu'on lui connaît.

Aujourd'hui, c'est le chanteur Mika qui va prendre place dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3. L'interprète de Talk About You a en effet accepté de revenir sur sa vie et sa carrière et de se confier à l'animateur. Et, le moins que l'on puisse dire c'est que l'homme de 32 ans qui sort son nouvel album No Place in Heaven a eu une vie mouvementée.

Au cours de l'émission que les téléspectateurs pourront découvrir ce soir à partir de 23h10, Mika a par exemple évoqué la prise d'otage dont a été victime son père. "Mon père est parti en voyage d'affaires et il n'est pas revenu pendant neuf mois parce qu'il a été pris en otage dans l'ambassade américaine à Koweït, pendant la première guerre du Golfe" a-t-il ainsi expliqué avant d'ajouter : "Tous les jours, on attendait des nouvelles, on regardait CNN, le journal... pour voir... On savait que si on ne le voyait pas à la télévision, c'est que c'était bien et, à l'inverse, que si on le voyait, ce n'était pas une bonne chose"

Mais, cette prise d'otage n'est pas le seul traumatisme auquel Mika et sa famille ont dû faire face. En effet, Paloma la soeur du chanteur a été victime d'un terrible accident il y a quelques années. Elle s'est défenestrée et s'est empalée sur des barreaux. "Paloma fume secrètement et le niveau de la fenêtre, quand elle est ouverte, était en dessous des genoux. Elle est tombée. La fille avec laquelle elle habitait est venue me chercher et a frappé à ma porte. C'est pour ça que j'ai une phobie quand les gens frappent à ma porte" confie Mika à Marc-Olivier Fogiel. Heureusement, cette terrible anecdote se termine bien puisque la soeur du chanteur a pu être sauvée et est aujourd'hui la maman d'un petit garçon traité comme un "petit prince" dans cette famille américano-libanaise.

"Je ne voulais plus aller à l'école"

Malheureusement, Mika a vécu d'autres moments difficiles dans sa jeunesse. Il raconte ainsi à Marc-Olivier Fogiel qu'il a subi un véritable traumatisme lorsqu'il était scolarisé dans un lycée français de Londres. En effet, en plus d'être le souffre douleur des élèves, il était celui de l'une de ses professeurs.

"Elle faisait des choses destructrices avec moi et les autres enfants. Chaque fois que je parlais, je devais rester debout sur ma chaise pendant au moins une heure. Elle écrivait des comptines sur moi et une autre fille et tout le monde devait les réciter. C'était des choses atroces" explique le chanteur.

Face à toute cette violence, Mika s'est emmuré dans le silence : "Je me suis fermé, je me suis bloqué et la dyslexie est devenue profonde. Elle pensait que j'étais un idiot. Je ne voulais plus aller à l'école. Même si on me forçait, je ne voulais pas y être, alors je ne parlais plus."

C'est grâce à des cours de chant et de piano que le jeune Mika finira par sortir de son mutisme et que son talent se révèlera et lui offrira la carrière qu'on lui connaît.

Réagissez à l'actu people