TV

Michel Drucker se confie sur sa peur face au coronavirus (vidéo)

Michel Drucker se confie sur sa peur face au coronavirus (vidéo)

De retour sur les plateaux, Michel Drucker s'est confié sur son confinement et ses peurs face au coronavirus dans "Morandini Live" ce vendredi 22 mai. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Pendant le confinement, Michel Drucker a vu son rythme ralentir. Une pause forcée pour l'animateur qui ne s'arrête jamais avec le retour de "Vivement Dimanche" sur France 2 dès ce 24 mai. Hypocondriaque, Michel Drucker qui était confiné en Provence avec sa fille et sa petite-fille, a été invité dans "Morandini Live" ce vendredi 22 mai. En cette période de crise sanitaire, l'animateur s'est confié sur ses peurs face au Covid-19. "Oui on a tous un petit peu peur mais moi j'ai toujours eu peur de la maladie. Je suis un grand anxieux, un grand nerveux. Dès que je commençais à avoir une calme de toux, à avoir un problème respiratoire, objectivement je prenais ma température trois fois par jour", a confié Michel Drucker sur ses inquiétudes. 

"Ma seule angoisse, c'est de ne pas pouvoir bien faire mon métier"

Mais en étant confiné dans le sud de la France où "il n'y a pas eu trop de cas", Michel Drucker a été rassuré. "J'ai eu beaucoup de chance parce que tout ceux qui ont vécu le confinement petitement logé, avec des enfants, pas d'espace vert à proximité du domicile, ça j'y ai beaucoup pensé", a ajouté l'animateur sur les conditions de vie. Interrogé sur ses peurs, Michel Drucker a confié sa "peur d'avoir une insuffisance respiratoire, et peur de ne plus pouvoir faire ce qu'on fait vous et moi, mon métier qui est ma passion", en s'adressant à Jean-Marc Morandini qui lui a demandé s'il a eu peur de la mort. "Non", a assuré l'animateur qui a eu "peur de ne pas avoir le souffle qu'il faut, de ne pas avoir l'énergie, et de ne pas pouvoir attaquer [sa] 56ème saison". "Ma seule angoisse, c'est de ne pas pouvoir bien faire mon métier que j'adore", a confié Michel Drucker qui a aussitôt fait son retour sur les plateaux avec le déconfinement. 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people