TV

Michel Denisot explique les mauvaises audiences du Grand Journal (Vidéo)

   / 4  
Michel Denisot était invité sur Europe 1
1
Michel Denisot était invité sur Europe 1
L'animateur est revenu sur les mauvaises audiences du Grand Journal
2
L'animateur est revenu sur les mauvaises audiences du Grand Journal
Michel Denisot n'a pas souhaité donné de conseils
3
Michel Denisot n'a pas souhaité donné de conseils
L'animateur espère que l'émission marchera dans l'avenir
4
L'animateur espère que l'émission marchera dans l'avenir

Invité sur Europe 1 ce mardi 3 mai, Michel Denisot est notamment revenu sur les mauvaises audiences du Grand Journal aujourd’hui animé par Maïtena Biraben. L’animateur a donné raison à Vincent Bolloré, et s’est même dit attristé par les mauvais chiffres de son ancienne émission. Non Stop Zapping vous en dit plus.

L’émission Le Grand journal a bien du mal à tenir face aux mauvaises audiences. Si aujourd’hui seuls 600 000 spectateurs en moyenne regardent le programme, ils étaient jusqu’à 2 millions lorsque Michel Denisot animait Le Grand Journal de 2004 à 2013. Invité ce mardi matin sur Europe 1, l’animateur est revenu sur ces mauvais chiffres face à Jean-Marc Morandini et a répondu simplement à la question de savoir s’il était triste face aux scores actuels de son ancienne émission : "un petit peu. Le contexte a changé. C'est difficile. Je n'ai pas de conseils à donner. Je ne porte pas de jugement".

"Le concept que l’on a créé est à revoir"

Toutefois, Michel Denisot a refusé de commenter davantage les mauvaises audiences du Grand Journal : "Quand je suis quelque part, je suis à bloc. Quand je n’y suis plus, je n’y suis plus. C’était pareil quand j’étais au PSG (Ndlr. Il était président du club entre 1991 et 1998). J’y étais pendant 7 ans, on a gagné 7 titres. Après, pendant des années, on m’a demandé mon avis, je n’ai rien dit. C’est vrai que ça marchait moins bien. Là, ça marche moins bien aussi. Je souhaite que ça marche, c’est tout". L’animateur se montre tout de même confiant quant à l’avenir du programme de Canal + : "Ça peut toujours revenir. J’espère que cela reviendra. Parfois, les émissions ne sont pas éternelles non plus. Le concept que l’on a créé il y a 12 ans est peut-être à revoir"

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people