TV

Médias Le Mag - Attentats de Paris : Anne Roumanoff se confie, "On n'a pas eu peur"

Médias Le Mag - Attentats de Paris : Anne Roumanoff se confie, "On n'a pas eu peur"

Invitée dans Médias le Mag ce dimanche 29 novembre, Anne Roumanoff est revenue sur la soirée du 13 novembre dernier au moment des attaques de Paris. Alors sur scène pour jouer son spectacle, l’humoriste a été contrainte de rester dans le théâtre avec les spectateurs et a vécu des situations improbables. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Le 13 novembre dernier, de nombreux artistes étaient sur scène ne pensant pas que des attentats allaient être commis ce soir-là. Ce fut le cas notamment d’Anne Roumanoff. L’humoriste était sur la scène de l’Alhambra, une salle de spectacle située dans le quartier de la République à côté du Carillon, du Petit Cambodge et de Casa Nostra, les bars et restaurants attaqués par les terroristes. Invitée sur le plateau de Médias le Mag ce dimanche 29 novembre, Anne Roumanoff est revenue sur cette soirée particulière. Sur scène au moment des attaques, son équipe n’a pas souhaité la prévenir des événements : "Le théâtre était pratiquement complet donc il y avait presque 600 personnes dans la salle. Et donc j'ai continué mon spectacle en toute innocence jusqu'à 22h45. C'était une super soirée, les gens étaient debout. C'était vraiment une très belle soirée. Je sors de scène heureuse et là je vois mon régisseur décomposé qui me dit le directeur du théâtre va aller sur scène car il se passe quelque chose de grave. Moi, je ne comprends pas au début. Il est allé sur scène pour dire 'Mesdames, messieurs il y a eu des attentats dans le quartier, tout près d'ici. Je suis en liaison avec la préfecture et vous ne devez pas sortir".

"Je me sentais responsable de tous ces gens"

Après cette annonce choc, Anne Roumanoff a mis un peu de temps avant de prendre conscience de la gravité de la situation : "J'ai prévenu mes proches pour leur dire que ça allait et que j'étais en sécurité. Et après je me suis occupée des gens. Je me sentais responsable de tous ces gens qui avaient choisi de venir et qui étaient là". L’humoriste a alors fait face à des réactions inattendues de la part de certains spectateurs : "J'ai parlé avec eux. Il y avait toutes sortes de réactions. Il y avait des gens tétanisés sur leur fauteuil et qui ne bougeaient plus. Il y avait une femme enceinte qu'on a dû calmer. Mais il y avait aussi des gens qui rigolaient, d'autres qui buvaient du champagne. Quand je suis allée dans le public, certains m'ont demandé des autographes et voulaient des selfies, ce qui était un peu curieux vue la situation. Avec l'équipe du théâtre, on a fait attention au bien être des gens. On n'a pas eu peur"

Réagissez à l'actu people