TV

Matt Pokora assume son côté populaire et dézingue "l’intelligentsia parisienne" (vidéo)

Matt Pokora assume son côté populaire et dézingue "l’intelligentsia parisienne" (vidéo)

Ce dimanche 29 octobre, Sept à huit consacrait son portrait de la semaine au chanteur Matt Pokora. Sous l’œil de Thierry Demaizière, le jeune homme s’est confié sur son statut de chanteur populaire. S’il l’assume pleinement, Matt Pokora n’hésite pas à tacler la sphère parisienne. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Révélé au grand public grâce à son passage dans "Popstars", l’ancien membre des Linked Up est désormais l’une des figures emblématiques de la scène musicale française. Elle me contrôle, Pas sans toi ou encore Juste une photo de toi sont devenus des tubes incontournables. Récemment, Matt Pokora a sorti un album de reprises de Claude François. S’il joue de ce côté populaire et bon enfant, ce n’est pas toujours facile à assumer pour le jeune homme. "C’est très difficile de plaire au public et à la critique. Claude François n’avait pas les deux. Les bien-pensants, l’intelligentsia parisienne, c’est pas trop leur came", lâche Matt Pokora dans les l’émission de Sept à huit. Cette dichotomie entre les chanteurs à succès et les artistes prisées par la critique, ce n’est pas d’aujourd’hui qu’elle date. Jean-Jacques Goldman ou même Claude François en ont aussi fait les frais quelques années auparavant.

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people