TV

Magnanville - Attentat d'Orlando : Une minute de silence à l'Assemblée nationale en hommage aux victimes (Vidéo)

   / 5  
L'Assemblée nationale a rendu hommage aux policiers tués à Magnanville
1
L'Assemblée nationale a rendu hommage aux policiers tués à Magnanville
Claude Bartolone a également évoqué la tuerie d'Orlando
2
Claude Bartolone a également évoqué la tuerie d'Orlando
Une minute de silence a été tenue à l'Assemblée nationale
3
Une minute de silence a été tenue à l'Assemblée nationale
Nouvel hommage pour les victimes des deux attentats
4
Nouvel hommage pour les victimes des deux attentats
L'ambassadrice des Etats-Unis était présente à l'Assemblée nationale
5
L'ambassadrice des Etats-Unis était présente à l'Assemblée nationale

Au lendemain du meurtre du couple de policiers à Magnanville, les hommages se multiplient. L'Assemblée nationale a tenu une minute de silence pour rendre hommage aux deux policiers tués, mais aussi aux victimes de l'attentat d'Orlando. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Ce lundi 13 juin, un couple de policiers a été froidement assassiné par Larossi Abballa, un jeune homme de 25 ans se revendiquant de l'Etat Islamique. Alors que François Hollande a pris la parole mardi matin, le procureur de la République François Molins a tenu une conférence de presse en début d'après-midi et a notamment révélé qu'une liste de cibles a été retrouvée sur les lieux de l'attaque. Parmi les noms figurent ceux de personnalités, de journalistes, de policiers et de rappeurs. Alors que l'émotion est toujours au rendez-vous, les hommages se multiplient. Ainsi, Laurence Ferrari et les chroniqueuses du Grand 8 ont évoqué avec émotion le terrible drame de Magnanville.

"Ce massacre suscite en nous douleur et colère"

L'Assemblée nationale a également tenu à rendre hommage aux deux policiers tués, mais aussi aux victimes de l'attentat d'Orlando. Le président de la chambre basse, Claude Bartolone a ainsi évoqué les deux drames : "Ce massacre suscite en nous douleur, indignation et colère. La liberté, la tolérance et la démocratie ont été une nouvelle fois prises pour cible. Répondons à la haine en défendant ces principes qui auront toujours raison de la barbarie". L'Assemblée nationale a ensuite observé une minute de silence avant de réserver de longs applaudissements pour le peuple américain représenté par l'ambassadrice des États-Unis.  

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people