TV

M Pokora en souffrance et les pieds en sang dans "À l'état sauvage" (Vidéo)

M Pokora en souffrance et les pieds en sang dans "À l'état sauvage" (Vidéo)

Le 6 février prochain, "M6" diffuse un nouveau numéro de son programme "À l'état sauvage". Ainsi, après Michaël Youn en Namibie, c’est M Pokora qui va se retrouver en milieu hostile au Sri Lanka, dans la province de Sabaragamuwa. Le chanteur a dépassé ses limites guidé par le célèbre aventurier Mike Horn. Non Stop Zapping vous propose de découvrir les premières images de cette aventure exceptionnelle.

En juin dernier, "M6" lançait sa nouvelle émission d’aventure intitulée "À l'état sauvage". Le programme propose ainsi à des célébrités de dépasser leurs limites au côté de l’aventurier Mike Horn. Michaël Youn a été le premier se lancer dans l’aventure. Et l’artiste a livré des séquences cultes comme lorsqu’il a vomi après avoir dépecé un poulet. Et pour le second numéro de "À l'état sauvage", qui sera diffusé le 6 février prochain, c’est M Pokora qui est passé le grill. Un défi que le chanteur a réalisé dans la jungle hostile de la province de Sabaragamuwa au Sri Lanka. Mais comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, M Pokora a énormément souffert.

M Pokora a vécu l’enfer

Lors de la projection presse de l’épisode, M Pokora a ainsi confié : "J'ai explosé très rapidement. Je ne me suis pas reconnu, j'étais très déstabilisé les premières 24 heures. (...). Pour la première fois de ma vie, j'avais besoin qu'on me tende la main. Je n'étais pas serein, pas en confiance. Ce sont les pires traits de caractère qui ressortent à ce moment-là car tu as envie d'être désagréable, de tout envoyer paître et de rentrer chez toi tout simplement." Et d’ajouter : "Mike est un préparateur mental de folie. Au moment où il me rentre dedans, tout ce qu'il dit résonne en moi. (...) Avec ce qu'il m'a mis dans la tête, au bout de trois jours, j'étais dix fois plus fort que le premier. Il m'a conditionné d'une façon telle que j'aurais pu affronter n'importe quoi."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people