TV

Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle devant son église (vidéo)

Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle devant son église (vidéo)

Samedi 31 octobre en fin de journée, un homme armé a tiré sur un prêtre orthodoxe à Lyon alors qu’il fermait les portes de son église. L’homme religieux de 52 ans est blessé et son pronostic vital est engagé.

Les faits se sont déroulés samedi 31 octobre à Lyon dans le 7ème arrondissement de la ville. Vers 16 heures, le prêtre de l’Eglise orthodoxe grecque ferme les portes de l’édifice religieux. Un homme le prend à partie et ouvre le feu à deux reprises avant de s’enfuir. Le religieux a été atteint au foie à bout portant et son pronostic vital est engagé. Un homme a été interpellé indique Nicolas Jacquet, le procureur de la République, précisant qu’il n’était pas porteur d’une arme au moment de son arrestation. Les investigations se poursuivent. Rapidement un périmètre de sécurité a été installé dans le quartier. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a ouvert une cellule de crise. Le parquet national antiterroriste n’a pas été saisi.

Aucune piste n’est écartée

Cet événement survient trois jours après l’attaque de la basilique Notre Dame de Nice où trois personnes ont été tuées au couteau par un homme. Emmanuel Macron avait alors renforcé le Plan Sentinelle renforcé avec une surveillance accrue des édifices religieux à l’approche du 1er novembre. Une autre piste que la piste antiterroriste est examinée, celle d’un conflit au sein de la communauté religieuse grecque de Lyon. Nikolaos Kakavelakis, la victime, officie depuis une dizaine d’années à Lyon et "depuis cette époque il y a toujours eu un conflit dans cette église" témoigne le père Antoine Callot sur France Info le jour du drame. Il ajoute, "Il y a eu des conflits de personnes, il y a eu des interventions de la police qui a été appelée par le père Nicolas au moins une fois sinon plusieurs dans l’église, il y avait des bagarres dans l’église". Les motivations de l’agresseur ne sont pas connues et aucune piste ne semble écartée.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people