TV

LTS : Un Gilet jaune devenu borgne à cause d'un tir de flash-ball témoigne (vidéo)

LTS : Un Gilet jaune devenu borgne à cause d'un tir de flash-ball témoigne (vidéo)

Ce dimanche 20 janvier, Thierry Ardisson a reçu sur le plateau des "Terriens du samedi" un Gilet jaune qui a perdu son œil à cause d'un tir de flash-ball, pendant les manifestations. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Dans "Les terriens du samedi" ce dimanche 20 janvier, Thierry Ardisson a invité un Gilet jaune qui a livré un témoignage fort. Devenu borgne pendant les manifestations, à la suite d'un tir de flash-ball, Jean-Marc de son nom a tenu à confier son histoire. "Je ne peux plus faire mon travail : travailler la terre parce que la moindre poussière va aller dans l'œil. Regardez un petit peu", lance cet horticulteur au présentateur de l'émission diffusée sur C8, avant de retirer son pansement et de dévoiler les conséquences de la balle perdue. "C'est 220 joules, c'est à peu près 320 km/h (…) Alors quand on dit que c'est un coup de poing de Mike Tyson, je suis désolé, mais Mike Tyson il ne met pas des coups de poing comme ça", explique-t-il dépité.

"À la tête, ce n'est pas normal !"

"À qui est-ce que vous en voulez ?", demande un voisin assis à la table. "Au fils de pxxx qui m'a fait ça ! Je suis désolé de parler comme ça, mais j'ai tellement la haine que je ne peux pas le dire autrement", lâche Jean-Marc avec émotion. "On donne des outils à des gens qui ne sont déjà pas en capacité de les utiliser, qui n'ont pas les moyens et qui visent la tête. On dirait que l'on a donné des jouets à des gamins à Noël. Comme aux Indiens, aux cowboys… Non ce n'est pas normal de faire ça à un peuple. Que ce soit moi ou que ce soit les autres, à la tête, ce n'est pas normal", ajoute le Gilet jaune, qui porte toujours sur ses épaules le fameux symbole du mouvement de contestation, qui touche la France entière depuis mi-novembre dernier.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people