TV

LTS : Thierry Ardisson s'en prend violemment aux journalistes (vidéo)

LTS : Thierry Ardisson s'en prend violemment aux journalistes (vidéo)

Ce 30 mars dans "Les terriens du samedi", Thierry Ardisson a pris pour cible les journalistes qui ont fait des articles sur la blague qu'il avait lancée à Vitaa lors de sa dernière émission. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est ce que l'on appelle être un poil susceptible… Thierry Ardisson n'a pas aimé que certains médias écrivent des articles peu reluisants à son sujet et il n'a pas manqué de le faire savoir ce 30 mars. Sur le plateau des "Terriens du samedi", le présentateur de 70 ans a tenu à dire ce qu'il pensait du traitement médiatique qui a été fait la semaine passée concernant la blague qu'il a faite à Vitaa. Le 23 mars en effet, alors qu'il avait invité la chanteuse lors de sa dernière émission, Thierry Ardisson lui a demandé si son amie Diam's avait "eu le temps d'acheter un hijab de running chez Decathlon". Cette interrogation qui se voulait certainement comique, n'en était pas moins indélicate et la petite moue discrète de Vitaa prouvait bien qu'elle était un brin déplacée.

"Ça doit être des stagiaires qui ont 18 ans !"

Beaucoup d'internautes ont réagi, notamment sur Twitter, sur la séquence et de nombreux articles ont traité le sujet. Entre autre Voici, Public, Femme Actuelle, Télé Star, Paris Match et bien d'autres ont repris l'information, mais cela n'a pas plu à Thierry Ardisson. "Vous savez comment ça se passe. Voici fait ça et il y a 20 c*nnards qui sont vraiment… ça doit être des stagiaires qui ont 18 ans - enfin j'imagine et j'espère qu'ils ne sont pas payés surtout – qui recopient carrément le truc. C'est pitoyable franchement !", lâche-t-il, révolté. "Avouez quand même que l'on vit une drôle d'époque, où ce qui a fait le buzz les trois premiers jours de la semaine, plus l'émission de Cyril Hanouna, c'est cette histoire de Diam's… Enfin franchement", déplore Thierry Ardisson, vivement encouragé par ses deux chroniqueurs.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people