TV

LTS : Laurent Baffie recadre les patrons des cirques Pinder et Bouglione après leur affront (vidéo)

LTS : Laurent Baffie recadre les patrons des cirques Pinder et Bouglione après leur affront (vidéo)

Dans "Les terriens du samedi" ce 11 mai, Thierry Ardisson a confronté les patrons des cirques Bouglione et Pinder pour un débat épineux sur la mise en scène d'animaux sauvages sur scène, quelque peu interrompu par Laurent Baffie. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce 11 mai dans "Les terriens du samedi", Thierry Ardisson a décidé d'ouvrir le débat sur l'interdiction de la mise en scène des animaux sauvages dans les cirques. Faisant appel à André-Joseph Bouglionne qui a créé le cirque d'hiver Bouglione et arrêté le dressage de faune sauvage, ainsi qu'à Frédéric Edelstein ancien directeur du cirque Pinder et dompteur de fauves, le présentateur télé de 70 ans a pris un malin plaisir à voir les deux concurrents s'affronter. Sur le plateau de son émission diffusée sur C8, Christian Caffy secrétaire général du collectif des cirques animaliers, Amandine Sanvisens fondatrice et présidente de l'association "Paris Animaux Zoopolis", ou encore le journaliste Aymeric Caron qui va lancer le 3 juin prochain le média antispéciste Komodo.TV étaient présents. Le moins que l'on puisse dire est que les téléspectateurs ont assisté à une véritable passe d'armes.

Laurent Baffie s'improvise dresseur de lions

Les représentants des deux cirques les plus populaires de France, dont les opinions divergent sur la question du dressage d'animaux sauvages, se sont livrés face caméra une guerre sans merci, à coup d'arguments plutôt solides d'un côté comme de l'autre. Ce houleux échange, qui est devenu très vite assourdissant, a commencé à fatiguer notamment Laurent Baffie, qui n'a pas manqué d'intervenir pour mettre fin aux discordes et surtout à la surenchère bruyante des opinions. En agitant théâtralement la main comme si elle était munie d'un fouet, le chroniqueur télé de 61 ans s'est exclamé avec autorité : "Place", provoquant les rires de l'assistance et permettant à tous de savourer le calme le temps d'une seconde. Comme quoi le dressage peut également s'appliquer aux êtres humains et offrir de vrais résultats, en cas de force majeure…

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people